atlanta is ours - la campagne ?

Règles du forum
Forum consacré exclusivement à la série 'Great campaing of american civil war'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "1815-1914: Sécessions et autres conflits"
Message
Auteur
Avatar du membre
redaman
Grognard
Grognard
Messages : 1446
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:14
Localisation : Grenoble

atlanta is ours - la campagne ?

#1 Message non lu par redaman »

j'ai lu (plutôt survolé de manière appuyée) les règles avances de AIO pour voir comment celà se présentait.
je sais pas s'il y a d'autres joueurs qui les ont lues ou même jouées. je comparais aux quelques règles des campagnes que j'ai jouées, et j'ai été assez surpris de la complexité apparente de ces règles. sur beaucoup de points. qu'en pensez vous ?
"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 10579
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#2 Message non lu par Drago »

J'en ai déjà parlé ici et là (posts sans doute un peu épars, à retrouver).

Une partie non négligeable des règles avancées sont inutilement compliquées à mon avis.
On atteint un point de déséquilibre où elles deviennent pénibles et ralentissent le jeu (situation intéressante par ailleurs).

J'ai joué 4 fois la grande campagne (scénario 15) avec les règles originales en face à face sur table, et 3 fois le même scénario lors des playtests de la version revue des règles (une seule campagne allant jusqu'au terme des 132 tours) via Vassal.

En cause:
- le système de points de ravitaillement (beaucoup de décompte pour rien, in fine soit tout le monde est ravitaillé - 90% du temps-, soit tout OOS); le micro-management des chariots avec les points de supply, la création de dépôts dans la pampa, etc.);
- les règles offmap: même les règles conseillent de ne pas les utiliser, c'est du temps perdu sur un sous-système qui a peu d'impact sur la campagne;
- la séquence de tour de jeu lorsque l'Union est passive, les tests de cohésion (c'est très bien que ça existe - enfin un erzatz de système de commandement-) qui mériteraient d'être simplifiés;
- les règles de l'avancée du marqueur de railhead pour l'Union, mal décrites;
- les shoupades, un coup de chrome historique sans beaucoup d'impact sur le cours du jeu vu que le sudiste, quand il va y être, n'aura plus grand-chose à mettre dedans...
- la règle des contre-attaques de Hood, bien dans l'idée mais là encore pénible dans la description pour en assimiler concrètement les implications.

En dehors de ça, le jeu en vaut la chandelle (c'est quand même Altanta, m*rde ! :lol: ), il y a des choses à faire même si les CSA vont forcément être sur le reculoir.
Modifié en dernier par Drago le lun. 8 mars 2021 17:35, modifié 1 fois.
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Avatar du membre
redaman
Grognard
Grognard
Messages : 1446
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:14
Localisation : Grenoble

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#3 Message non lu par redaman »

Drago a écrit : lun. 8 mars 2021 16:29 J'en ai déjà parlé ici et là (posts sans doute un peu épars, à retrouver).

Une partie non négligeable des règles avancées sont inutilement compliquées à mon avis.
On atteint un point de déséquilibre où elles deviennent pénibles et ralentissent le jeu (situation intéressante par ailleurs).

J'ai joué 4 fois la grande campagne (scénario 15) avec les règles originales en face à face sur table, et 3 fois le même scénario lors des playtests de la version revue des règles (une seule campagne allant jusqu'au terme des 132 tours) via Vassal.

En cause:
- le système de points de ravitaillement (beaucoup de décompte pour rien, in fine soit tout le monde est ravitaillé - 90% du temps-, soit tout OOS); le micro-management des chariots avec les points de supply, la création de dépôts dans la pampa, etc.);
- les règles offmap: même les règles conseillent de ne pas les utiliser, c'est du temps perdu sur un sous-système qui a peu d'impact sur la campagne;
- la séquence de tour de jeu lorsque l'Union est passive, les tests de cohésion (c'est très bien que ça existe - enfin un erzatz de système de commandement-) qui mériteraient d'être simplifiés;
- les règles de l'avancée du marqueur de railhead pour l'Union, mal décrites;
- les shoupades, un coup de chrome historique sans beaucoup d'impact sur le cours du jeu vu que le sudiste, quand il va y être, n'aura plus grand-chose à mettre dedans...
- la règle des contre-attaques de Hood, bien dans l'idée mais là encore pénible dans la description pour en assimiler concrètement les implications.

En dehors de ça, le jeu en vaut la chandelle, il y a des choses à faire même si les CSA vont forcément être sur le reculoir.
Ouais c'est exactement tout çà qui m'a saoûlé. en fait tout çà mis bout à bout... c'était du pure design for effect. trop scripté. j'ai trouvé que çà a en avait perdu de son élégance du coup. je vais leur redonner une seconde chance mais bof dans l'ensemble. en fait çà donne pas envie. même à des vétérans. alors des débutants...
"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 10579
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#4 Message non lu par Drago »

J'avais fait une aide de jeu pour synthétiser la séquence de jeu en son temps (règles d'origine).
AIO Aids.pdf
(97.42 Kio) Téléchargé 11 fois
Rassure-toi, avec la version simplifiée, le jeu devient tout à fait plaisant à jouer. et on retrouve le plaisir de la série sur ce front dans la continuité de la Chatte à Nougat.

Encore une fois, je ne veux pas lui taper dessus, mais j'ai l'impression que toute cette couche indigeste vient de Mike Belles (principal designer sur cet opus) plutôt que de Chris ou Ed.
En jouant pour la 1ère fois et tardivement à Rebels in The White House (fait aussi par Belles), j'ai retrouvé un peu cette touche indigeste dans la multiplication des PV à scorer.
Modifié en dernier par Drago le lun. 8 mars 2021 17:36, modifié 1 fois.
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 10579
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#5 Message non lu par Drago »

Tiens j'ai retrouvé ça: viewtopic.php?p=403771#p403771
Et la suite: viewtopic.php?p=406410#p406410
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Avatar du membre
Stonewall
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1754
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:59
Localisation : Durocortorum

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#6 Message non lu par Stonewall »

AIO est dans la même veine que BAC (les chariots font leur apparition et fatalement les calculs façon token OCS :lol: ) mais c'est bien BAC qui était le plus lourd en règles avancées (cf la traversée de la rivière Tennessee), plus un display très (trop ?) générateur de PV.

Avatar du membre
redaman
Grognard
Grognard
Messages : 1446
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:14
Localisation : Grenoble

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#7 Message non lu par redaman »

Stonewall a écrit : lun. 8 mars 2021 19:36 AIO est dans la même veine que BAC (les chariots font leur apparition et fatalement les calculs façon token OCS :lol: ) mais c'est bien BAC qui était le plus lourd en règles avancées (cf la traversée de la rivière Tennessee), plus un display très (trop ?) générateur de PV.
justement j'allais voir si BAC était plus jouable. bon ceci dit on n'y est pas encore. souvent les scnérii permettent de prendre conscience des phases d'une campagne, de ses outils, et surtout de prendre conscience du terrain.
"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 10579
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#8 Message non lu par Drago »

Stonewall a écrit : lun. 8 mars 2021 19:36 AIO est dans la même veine que BAC (les chariots font leur apparition et fatalement les calculs façon token OCS :lol: ) mais c'est bien BAC qui était le plus lourd en règles avancées (cf la traversée de la rivière Tennessee), plus un display très (trop ?) générateur de PV.
Oulah je ne trouve pas que BAC soit plus compliqué que AIO, loin s'en faut; à part les règles de traversée du Tennessee (pas le fleuve à boire non plus une fois qu'on a compris :mrgreen: ), il y a juste la règle d'insubordination, finalement pas grand-chose de compliqué.
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Avatar du membre
redaman
Grognard
Grognard
Messages : 1446
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:14
Localisation : Grenoble

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#9 Message non lu par redaman »

Drago a écrit : lun. 8 mars 2021 19:45
Stonewall a écrit : lun. 8 mars 2021 19:36 AIO est dans la même veine que BAC (les chariots font leur apparition et fatalement les calculs façon token OCS :lol: ) mais c'est bien BAC qui était le plus lourd en règles avancées (cf la traversée de la rivière Tennessee), plus un display très (trop ?) générateur de PV.
Oulah je ne trouve pas que BAC soit plus compliqué que AIO, loin s'en faut; à part les règles de traversée du Tennessee (pas le fleuve à boire non plus une fois qu'on a compris :mrgreen: ), il y a juste la règle d'insubordination, finalement pas grand-chose de compliqué.
bon ben tant mieux...
"Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." – Malcolm X

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 10579
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: atlanta is ours - la campagne ?

#10 Message non lu par Drago »

Bon il y a les wagons mais pour le coup, ce n'est pas sorcier non plus, et ça rend super intéressant les raids de cavalerie sur les arrières.
Franchement BAC est un super opus - à ceci près, je suis d'accord avec Vincent, que l'Union ne doit surtout pas s'amuser à lancer des attaques hors cartes (le gouffre possible en PV est juste ridicule et flingue la partie).

La difficulté de BAC réside dans les choix initiaux de l'Union: où traverser, quel corps envoyer, etc. Mais quel terrain de jeu !
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Répondre

Retourner vers « Great Campaign of American Civil War (GCACW) »