Decisive campaign : Barbarossa

Message
Auteur
mysterioustef
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 45
Enregistré le : mer. 5 août 2020 15:59

Decisive campaign : Barbarossa

#1 Message non lu par mysterioustef »

Bonjour à tous.

Je ne voulais pas polluer le topic Ardennes de la même série, alors j'en crée un différent.
Lors des dernières soldes Steam je me suis laissé tenté par le jeu.
J'en suis à une petite dizaine de partie et le constat est simple : ce n'est pas brillant.

Je n'arrive que très rarement à dépasser Pskov et sans atteindre les faubourgs de Léningrad, au centre je n'ai réussi qu'une seule fois à prendre Smolensk, au sud je n'atteint même pas le Dniepr...

J'ai beau tenter de créer des poches mais ça ne sert à rien. En Face je me heurte bien rapidement à un mur qui transforme la partie en équivalent de la France en 1915/1916...

J'ai bien entendu tenter d'inverser les camps. Et je me suis fait rouler dessus par le teuton...

Quelqu'un a-t-il quelques tuyaux?

Merci
En matière de stratégie il y a toujours deux solutions : la bonne et celle de l'Ecole de Guerre - Général Bigeard

Avatar du membre
elskling
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 87
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:19

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#2 Message non lu par elskling »

Hello,

j'ai refait un aller-retour ce mois-ci dessus, et je me suis amélioré par rapport à mes premières parties il y a quelques mois déjà.

Je précise que je suis resté en mode de difficulté "normal"... et j'ai aussi fait bcp de sauvegardes... qui m'ont permis de rejouer après certaines erreurs manifestes, ou tout simplement de tenter certains "juste pour voir", en reloadant et en rejouant derrière "pour de vrai" (ça permet d'apprendre un peu mieux) :confus: .

Pour l'Allemand, j'ai essayé de mieux maîtriser cette fois les lignes de supply, et j'y suis à peu près parvenu, sauf pendant certains tours, où mes tanks n'avaient plus de pétrole (surtout pour l'AGS), et je n'arrive toujours pas à bien comprendre pourquoi le supply n'arrivait plus jusqu'au dépôt avancé. Peut-être les activités de partisan, mais ça me semble un peu court comme explication.
Autre chose que j'ai mieux maîtrisé: les PP. J'ai mieux compris comment ça marchait, et les conséquences afférentes. Du coup, relations plus équilibrées, pour terminer à peu près partout avec de bonnes relations à tous les niveaux.
J'ai utilisé les cartes au mieux des possibilités je pense. Le rest&refit est un peu tricky, mais ça s'anticipe.
Bref, j'ai fini par culbuter le Soviet courant janvier, avec la prise de Léningrad, Moscou et Rostov. Pertes assez limitées au total. Seul moment un peu délicat, une percée des Soviets en hiver entre Léningrad et Moscou, mais heureusement, j'avais encore des troupes dans le secteur, la percée a pu être jugulée.

Pour le soviet, le début est toujours calamiteux, mais j'ai fini par stabiliser le front en amont de Léningrad, et sur la route de Moscou j'ai fini par stopper l'allemand en mettant le paquet, voire même à infliger des pertes sur certaines divisions trop audacieuses, dûment encerclées puis liquidées. Mais la défense est difficile - même quand on a l'impression que ça peut tenir, eh bien l'allemand finit toujours par y arriver s'il le décide. La chute interminable de villes qu'on pensait avoir rendues imprenables est assez démoralisante (multiples crises de paranoïa de Staline, c'est assez pénible aussi). J'ai renoncé à gérer les généraux. Dans le sud, là ça a été la débandade totale avec un désert impossible à remplir entre Kursk et Rostov. Donc j'ai tenu Rostov au maximum, et j'ai dû lâcher sur le reste du front sud... Tout s'est ensuite joué au centre, car l'allemand a ramené l'essentiel de son AGS vers le nord en passant au nord-est de Kursk, pour essayer de prendre en tenaille l'essentiel de mon armée, en allant chercher Moscou par le sud-est! A ce stade, j'avais pu stopper l'AGC, et même repris Smolensk - déroute de l'AGC, mais il m'a fallu gérer quasiment tout l'AGS arrivant derrière moi. Ce fut très chaud pendant l'hiver, si je puis dire, mais j'ai fini par avoir le dessus, en coupant son ravitaillement à plusieurs reprises. Victoire décisive au finish.

Bref, c'est jouable, c'est sympa, mais il faut persévérer pour maîtriser certains aspects - comme toujours pour l'allemand, c'est notamment le supply.
J'ai décidé de me lancer dans War in the East 2, mais là, c'est une autre paire de manches... :pleurer:
"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard" - S. Mallarmé

luc30
Grognard
Grognard
Messages : 1086
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:02
Localisation : NIMES

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#3 Message non lu par luc30 »

J'ai moi aussi profité des soldes pour Barbarossa

Ma première partie avec les allemands je me suis retrouvé devant un mur vers le mois d'octobre sur un front Nord-Sud entre Odessa (Pris) et Leningrad (pas pris) me demandant pourquoi les russes ne contre-ataqué pas davantage et mettant en cause l'IA j'ai arrêté la partie pour jouer Russe

Seconde partie d'essai avec les Russes donc et je vois bien que l'IA est costaud et va plus vite que moi avec les allemands. Mes armées Russes sont pulvérisés les unes après les autres. Le mur que je tente de mettre en place au niveau de Smolensk est trop parcellaire pour tenir. J'apprends par la défaite

Troisième partie je désactive les décisions PP secondaires celles accès sur le relationnel. Elle me prennent trop de temps en lecture (anglais trop faible) et deviennent au final assez répétitive. Je garde évidemment toutes les décisions concernant le front, le ravitaillement et le reste. Reposant moins mes unités qu'en première partie, mon avance avec les allemands est rapide ne percevant de résistance que vers smolensk. Je bascule mon AGN vers le centre et occupe Moscou sans résistance en octobre. Par contre je suis bloqué à une centaine de kilométre de Leningrad en attendant mon AGN que je rappelle au Nord. Au centre les russes sont pulvérisé. AU sud j'ai pris Odessa mais après ça je progresse doucement. Je fais beaucoup mieux qu'avant mais c'est malheureusement encore une défaite car je ne prends pas Rostoff et Leningrad assez tôt. Mais j'ai bien appris et je pense recommencer une partie dans quelque temps.

Le jeu a vraiment du répondant et est très agréable à jouer sans effet marqué de répétition que l'on peut sentir dans d'autres jeux de ce type

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4920
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#4 Message non lu par ulzana »

Je n'ai pas de jeux de cette série.

Je me demande si le système est vraiment approprié à une situation aussi particulière que Barbarossa.
La dynamique "blitzkrieg" très fluide des allemands d'une part, les absurdités du commandement soviétique d'autre part, me semblent moins PC friendly qu'une situation comme les Ardennes,
qui est infiniment plus "cadrable", peu d'encerclements conduisant à une annihilation des encerclés (au début seulement quelques régiments US).
Des parcours de progression très contraints par le terrain.

Bref, Ardennes pourrait être le bon sujet (je dis pourrais, parce qu'avec les wargames classiques sur PC on a souvent des déceptions).

Avatar du membre
elskling
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 87
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:19

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#5 Message non lu par elskling »

ulzana a écrit : sam. 22 janv. 2022 12:31 Je n'ai pas de jeux de cette série.

Je me demande si le système est vraiment approprié à une situation aussi particulière que Barbarossa.
La dynamique "blitzkrieg" très fluide des allemands d'une part, les absurdités du commandement soviétique d'autre part, me semblent moins PC friendly qu'une situation comme les Ardennes,
qui est infiniment plus "cadrable", peu d'encerclements conduisant à une annihilation des encerclés (au début seulement quelques régiments US).
Des parcours de progression très contraints par le terrain.

Bref, Ardennes pourrait être le bon sujet (je dis pourrais, parce qu'avec les wargames classiques sur PC on a souvent des déceptions).
J'ai acheté aussi les Ardennes, mais pas encore installé - je veux me donner une chance de lire les règles de WitE2... ;)
"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard" - S. Mallarmé

Avatar du membre
Rafo
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1946
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 08:35
Localisation : Rennes

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#6 Message non lu par Rafo »

Ce jeu est excellent, avec des choix forts mais très cohérents et qui marche. En plus il est humainement terminable, seul (fait) ou en pbem (pas fait), contrairement à WitE (qui nécessite d'entrer dans les ordres ... mais limite ça vaut le coup tellement c'est unique :-)).

Quand j'y jouais en tant qu'Allemand, en général le nord ne donnait pas grand chose. Le centre finissait par prendre Moscou dans la douleur (mais en général j'en faisais la priorité autant que possible) et le sud était plus variable. Au début, les problèmes de ravito suffisait quasiment arrêté le sud avant Rostov (que c'est loin mais que c'est loin Rostov ! :-)).
Avec le Russe c'était un peu plus simple. Comme souvent, l'IA a plus de mal à gérer l'offensive.

J'ai un bon souvenir de celui sur Stalingrad, partie "Enemy at the gates" en tout cas (des 2 côtés).

Celui sur les Ardennes est pas mal, beaucoup plus tactique, avec un positionnement du joueur un peu moins cohérent que Barbarossa (la déclinaison du système de carte au divisionnaire m'a un peu saoulé notamment). Là encore le challenge est (beaucoup) plus grand pour le camp en attaque.
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

luc30
Grognard
Grognard
Messages : 1086
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:02
Localisation : NIMES

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#7 Message non lu par luc30 »

Suite au message plus haut

j'ai finalement repris ma 3ième campagne après le game-over en octobre liés aux dates limites. Moscou est donc pris de puis quelques semaines, début octobre mais pas rostof ni Léningrad
Je continue mes poussées au Nord et au Sud.
je rebascule le 4ième Pzgroup au Nord. Je finis par prendre Léningrad début Janvier . Il n'y a plus d'armée russe apparente au Nord sauf (Nord Finlande).
Je prends Rostof début janvier avec la 1er armée en contournant et en encerclant la 53 et 40 armée contre la mer d'Azof.
Au centre je tiens toujours Moscou avec le 3ième Pzgrp, la 9ième armée un peu plus au Nord et le 2ième Pzgrp un peu au sud.

Jusque là les russes n'oppose plus que des conscrits et le froid -33 est mon principal ennemi bloquant les 3/4 des unités un tour sur deux.

Mais soudain une nouvelle armée russe (pion gris et vert 53ième armée) nettement plus forte vient bousculer le 2pzgrp réduit et sans réorganisation depuis un moment. Les russes tentent un encerclement large de Moscou qui pourrait réussir si mes troupes au Nord et très éloignés au Sud ne reviennent pas vite

FIN MARS
Les finlandés ont terminé le travail au Nord et la 16ième armée (Bons marcheurs) est à vologda pousuivant deux HQ qui fuit
Au centre les armée de choc russe replie en petit groupe et surtout le 2ième PsGrp est devant Gorki sans défense ou se trouve le HQ centre russe et la stavka avec Staline sans défense
Au sur les roumains fond le siège de Sébastopol tandis que la 5i, 17i armée et le 1er pzgr avance vers stalingrad et commence à rencontrer un peu de résistance

DEBUT MAI Stalingrad et Sebastopol sont pris, plusieurs ville à l'est. Il reste environ 5000 hommes chesz les russes et environ 800 000allemands. Au final c'est assez long d'en arriver là et le résultat de la partie n'est pas impacté. (C'est normal) L'IA ne tente que des petites percée sans ambition malgré quelques armées d'élite au centre qui auraient pu faire très mal.

Message plus bas d'avis critique sur DC Barbarossa
Modifié en dernier par luc30 le mar. 25 janv. 2022 15:50, modifié 3 fois.

Avatar du membre
asgard88
Grognard
Grognard
Messages : 1397
Enregistré le : lun. 2 août 2010 16:04
Localisation : Lure

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#8 Message non lu par asgard88 »

C'est à quelle échelle ?
Parties :
Vassal: DAK 2, Good strike North(Skype), 1870 VV
Solo : GOSS HANNUT

"Dors quand tu peux , car lorsque tu veux, tu ne peux pas "
"Le Mont Saint-Michel est normand. Si il était breton il se nommerait le Mont Sainte Anne

Avatar du membre
Rafo
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1946
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 08:35
Localisation : Rennes

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#9 Message non lu par Rafo »

Divisionnaire stricte.
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

Avatar du membre
asgard88
Grognard
Grognard
Messages : 1397
Enregistré le : lun. 2 août 2010 16:04
Localisation : Lure

Re: Decisive campaign : Barbarossa

#10 Message non lu par asgard88 »

Rafo a écrit : lun. 24 janv. 2022 13:37 Divisionnaire stricte.
Merci Rafo
Parties :
Vassal: DAK 2, Good strike North(Skype), 1870 VV
Solo : GOSS HANNUT

"Dors quand tu peux , car lorsque tu veux, tu ne peux pas "
"Le Mont Saint-Michel est normand. Si il était breton il se nommerait le Mont Sainte Anne

Répondre

Retourner vers « Autre univers (jeux pc, etc..) »