Jours de Gloire Campagne 1813

Règles du forum
Forum consacré exclusivement à la série 'Jour de Gloire'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Révolution & Empire"
Message
Auteur
Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3341
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#141 Message non lu par Semper Victor »

Nous avons finalement pu jouer une partie à trois joueurs hier soir (bien que le 3e soit arrivé en retard…).

Nous avons joué sur le scénario 4 sans pouvoir le terminer (malheureusement) dans la soirée, car on bossait tous de bonne heure ce matin. Michel jouais les Français, je jouais les Coalisés et j'ai délégué l'armée de Silésie à Jean-Marc quand il est arrivé.

SV57, nous avons utilisé ton aide de jeu pour l'ordonnancement du tour et la résolution des combats. Nous n'y avons pas détecté de problèmes. On a aussi utilisé la feuille de marque "combat" de Cyberboarder, bien pratique elle aussi. Merci à vous deux.

Je n'avais pas d'appareil photo, que mon blackberry… donc mes photos sont plutôt pourries… en voilà une quand même avant que je résume le déroulement de la partie.

Image
Modifié en dernier par Semper Victor le mer. 29 févr. 2012 20:59, modifié 1 fois.
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3341
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#142 Message non lu par Semper Victor »

Au niveau des plans de bataille (on en a discuté après la partie), le joueur français visait la destruction de l'armée de Silésie comme priorité dé départ avant de s'occuper des autres armées. Côté Coalisés, la prudence la plus extrême était de mise en début de campagne : essayer de bien repérer Napoléon et ne pas s'aventurer inutilement à portée. Le plan général peut être résumé par une concentration lente et précautionneuse des trois armées (Silésie, Bohème et Nord) en direction des Dresde, en tentant de couper la ligne d'opération française vers Weimar en parallèle.

Nous sommes par contre partie sur des mauvaises bases météo : pluie au tour 1 et donc boue au tour 2....

Vue de la zone sud de Dresde :
Image*

[A suivre]
Modifié en dernier par Semper Victor le mer. 29 févr. 2012 20:58, modifié 1 fois.
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3341
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#143 Message non lu par Semper Victor »

Récit, dans les grandes lignes :

Napoléon laisse les Coalisés joueur en premier lors du lancement de la campagne.

L'armée de Bohème, la plus proche du gros des forces française vient se placer sur les cols qui bordent la frontière, terrain favorable à la défense.

L'armée de Silésie avance en deux colonnes et détache un corps vers la place de Gloglau. Wittgenstein attaque une avant-garde française qui s'échappe avant combat.

L'armée du Nord produit l'effort principal, pour tenter d'attaquer et de prendre de flanc les troupes de Victor. Ce dernier parvient à s'échapper grâce à des tentatives d'évasion réussies (règle d'interception), d'autant que la pluie limite les mouvements ennemis.

Lors de leur phase de jeux, les Français commencent à se concentrer, depuis Dresde, face à Blücher qui est pourtant encore du côté de Breslau…

Ney lance une attaque face à Wittgenstein. La bataille de couverture qui s'ensuit tourne à l'avantage du Russe (2PF de pertes de chaque côté), malgré la supériorité numérique française), mais Wittgenstein craque moralement (6 au dé, le seul résultat qui le fait reculer et perdre la bataille in extremis...).
Image
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3341
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#144 Message non lu par Semper Victor »

Napoléon décide de prendre l'initiative au tour suivant et donc de jouer une seconde fois de suite. Michel concentre alors la quasi totalité de ses forces, à marches forcées, contre Blücher, prenant le risque de s'éloigner de Dresde de façon très conséquente.

Blücher manque ses tentatives d'évasion et se retrouve attaqué de flanc en terrain découvert à environ 3 conte 1. Malgré tout la bataille de couverture ne s'avère pas décisive : Blücher perd 4 PF et Napoléon 2 PF. La boue interdit toute poursuite. Les Français ont manqué leur objectif de saigner l'armée de Silésie à blanc...

Dans les autres secteurs, les Français se replie sur des positions défensives.
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3341
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#145 Message non lu par Semper Victor »

C'est au Coalisé de jouer.

Sauvé d'une retraite qui aurait pu lui être fatale, Blücher recule maintenant à toute vitesse et traverse l'Oder. Wittgenstein, fait de même.
Enfin, le corps russe détaché vers Gloglau met le siège à la place qui capitule immédiatement…

L'armée n'a pratiquement plus personne en face d'elle. Elle en profite donc pour se regrouper. Un première colonne passe à l'attaque pour découvrir un "Leurre" de cavalerie française. Une seconde colonne sous Bernadotte fonce sur Wittenberg et y met le siège. Les Français cette fois ne prennent pas peur. La place tient, le siège devra être poursuivi au tour suivant.

L'armée de Bohème avance de son côté vers Dresde en deux colonnes. Barclay avec les Russes et les Prussiens vient mettre le siège devant Thieresenstadt. La ville tombe immédiatement. En deux sièges réussi le Français vient de perdre 5 PF.
Schwarzenberg avance vers Dresde par l'ouest, détachant un corps sous Gyulaï vers Leipzig et la ligne de communication française.

Image
Concentration de la Bohème et prise de Thieresenstadt (mes photos sont toujours aussi moches, shame on Blackberry...)
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
SV57
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 402
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:57
Localisation : environs de Metz

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#146 Message non lu par SV57 »

Début de campagne fort différent de celui que j'ai vécu avec le coalisé (mais c'était la campagne complète, les forces n'étaient pas placées dans les mêmes cases).

Apparemment, ton joueur français aime le risque... mais pourquoi la bataille contre l'armée de silésie n'était qu'une bataille de couverture: possibilité de choisir une tactique embuscade pour le coalisé ou un français trop timoré ne voulant pas tenter une bataille décisive?

Mon adversaire était plutôt concentré entre dresde et torgau avec la quasi totalité de son armée répartie sur plusieurs cases se couvrant; aucune troupe n'avait été laissée seule dans des villes fortifiées.
Il avait donc la possibilité de se concentrer très facilement et de venir m'attaquer de loin (prise de l'initiative par napoléon) ou de contre-attaquer si jamais je choisissais d'attaquer ses corps séparément. Il couvrait ainsi dresde, leipzig, torgau et wittenberg, soit la quasi totalité des PV géographiques.
Dur, dur, la revanche est prévue la semaine prochaine. ça va chauffer. :diablo:

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3341
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#147 Message non lu par Semper Victor »

Dans le combat Ney vs. Wittgenstein, Ney a placé la carte 3 (bataille offensive) et Wittgentsein la carte 1 (Escarmouche) -> 4/2 = 2 séquences

Napoléon contre Blücher 4 vs. 1 = 5/2 = 2,5 arrondi à l'entier inférieur = 2 séquences (voir 8.2)

Français offensif en effet dans notre partie. Il n'avait pas mesure assez les effets de la boue, sinon il ne se serait pas lancer dans la chasse à Blücher.... Je lui avais mis Blücher en appât cela a fonctionné en tout cas.

Dans ton cas, si le Français reste passivement sur la défensive, tu as intérêt à en pofiter pour effectuer une réunion des forces de Blücher et Bernadotte, avant d'avancer ensuite en force, ce groupe au nord, l'armée de Bohème au Sud et à attirer les Français vers l'ouest en opérant sur leurs arrières (en visant Weimar pour l'obliger à dégarnir Dresde). Pas de prise de risques avant.
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
SV57
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 402
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:57
Localisation : environs de Metz

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#148 Message non lu par SV57 »

Napoléon contre Blücher 4 vs. 1 = 5/2 = 2,5 arrondi à l'entier inférieur = 2 séquences (voir 8.2)
... donc un Blucher avec moins de 10PF... osé vu que c'est le meilleur général des coalisés.

Dans mon cas, Blucher avec la moitié prussienne de l'armée de silésie s'est allié à l'armée de bohême pour attaquer sur dresde; le reste de l'armée de silésie était placée rive gauche de l'elbe face à torgau et wittenberg.
Tu as raison, il valait mieux rassembler toute l'armée de silésie avec celle du nord pour faire une vraie menace sur magdebourg puis vers le sud.
Concernant weimar, j'avais lancé un raid de cavalerie qui avait coupé le ravitaillement français... mais avec tous les corps et maréchaux à portée de napoléon, ça n'a pas eu d'incidences.

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3341
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#149 Message non lu par Semper Victor »

J'avais dispersé mes Silésiens pour attirer Napo (ce qui m'a permi de prendre Gloglau d'ailleurs).

Si tu as deux grosses armées alliées concentrées, la position centrale de Napoléon est également risquées.

La stratégie française défensive est effectivement une bonne statégie d'optimisation des PV (c'est en gros celle de Napoléon après la Katzbach et Kulm), mais elle est aussi risquée face à un coalisé méthodique et prudent. Sur Weimar il faut plus que de la cavalerie, mais cela devient risqué aussi pour le Coalisé.

Ce qui est dur à rendre dans le jeu, c'est la véritable obsession que Napoléon a eu en 1813 de lancer des troupes (a plusieurs reprises) sur Berlin contre toute prudence.
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
SV57
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 402
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:57
Localisation : environs de Metz

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#150 Message non lu par SV57 »

Ce qui est dur à rendre dans le jeu, c'est la véritable obsession que Napoléon a eu en 1813 de lancer des troupes (a plusieurs reprises) sur Berlin contre toute prudence.
Oui, d'ailleurs, la répartition des PV ne motive pas le français à une attitude offensive. Il peut parfaitement essayer de conserver dresde, leipzig, torgau et wittenberg et il obtiendra sans doute la victoire... ce qui ne correspond guère à l'attitude habituelle de napoléon qui recherchait plutôt la bataille décisive, ou en terme de jeu, la victoire automatique.

D'ailleurs, pourquoi n'avoir pas prévu des conditions de victoire automatique (autre que capture ou mort de napoléon)?

Répondre

Retourner vers « Jour de Gloire (JdG) »