Jours de Gloire Campagne 1813

Règles du forum
Forum consacré exclusivement à la série 'Jour de Gloire'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Révolution & Empire"
Message
Auteur
Avatar du membre
Lannes1800
Grognard
Grognard
Messages : 1321
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 17:59
Localisation : Nord

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#161 Message non lu par Lannes1800 »

Les 2 !!!!!!! Les 2 !!!!!!! Les 2 !!!!!!! Les 2 !!!!!!! Les 2 !!!!!!! Les 2 !!!!!!! :hiiiii: :hiiiii:
En cours de conception : Trautenau & Soor 1866
Edités : Nachod & Skalitz 1866 - La Guerre de 1870 - Sedan 1870, la campagne de l'armée de Châlons - Wissembourg et Spicheren 1870

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3342
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#162 Message non lu par Semper Victor »

Possible mais il faudra au moins 4 à 5 ans pour cela. Je suis réaliste.
:gratte:
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
Lannes1800
Grognard
Grognard
Messages : 1321
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 17:59
Localisation : Nord

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#163 Message non lu par Lannes1800 »

On saura être patient :yoyo:
En cours de conception : Trautenau & Soor 1866
Edités : Nachod & Skalitz 1866 - La Guerre de 1870 - Sedan 1870, la campagne de l'armée de Châlons - Wissembourg et Spicheren 1870

Avatar du membre
SV57
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 402
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:57
Localisation : environs de Metz

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#164 Message non lu par SV57 »

Début de campagne complète hier soir de Q2 mars à Q2 juin.
Très peu de bataille: le détachement français, qui commence à Glogau, a été surpris retraitant au milieu de la carte et mis en pièces par deux forces russes avec à la clé des PV pour une bataille offensive (la faute à la règle d'arrondi sur les choix tactiques d'une force sans général).
Une grosse attaque de napoléon devant Dresde avec Ney et Soult sur Constantin et ses forces de la garde russe, victoire française, le russe perdant 9PF contre 4... aucun PV car seulement bataille de couverture. Mais l'empereur s'est un peu avancé dans les lignes ennemies pour éviter une contreattaque en terrain peu favorable (c'est d'ailleurs étrange de voir Napoléon pendant l’armistice derrière les forces coalisées et dans l'incapacité de bouger sans être adjacent à une force ennemie mais recevant quand même des PF de renforts).
Cette position n'est cependant pas trop grave car, lors de la reprise des hostilités, Napoléon pourra aisément percer la ligne coalisée. En effet, si le coalisé forme des grosses piles, il dégarnira sa ligne et Napoléon passera; s'il disperse des petites piles, Napoléon en attaquera 1, la détruira et rejoindra l'Elbe.

Au final, bilan mitigé car le français défend la ligne de l'Elbe entre Dresde et Torgau avec la plupart de ses unités. En face, les coalisés ne sont pas assez forts pour l'en déloger. Ils peuvent, bien évidemment, prendre Magdebourg, voire Wittenberg (mais ça ne vaut que 1PV chacun)... pas suffisant pour contrebalancer les 8PV donnés par Dresde et Leipzig.

En fait, la situation nous semble un peu bloquée car Napoléon n'a aucune raison d'aller attaquer les coalisés (il a tous les PV géographiques au départ), et il n'a surtout aucune raison d'être offensif vers Berlin (ce que pourtant, historiquement, il n'a cessé de faire).
Dès lors, il peut bétonner sa défense (facile car en position centrale, avec ses maréchaux à portée, et probabilités fortes de réussir les interceptions et marches au son du canon) et jouer en contre en attaquant de flanc (facile avec le choix de l'initiative et le peu de PC qu'il a à dépenser).
On a vraiment du mal à trouver pour quelle raison le français serait amener à quitter le réduit Dresde/Leipzig.

Aussi, pour redonner une incertitude au jeu, on a décidé d'allouer les 7PV de Berlin également au coalisé. De ce fait, Napoléon doit être offensif (comme il l'a été en réalité) et les coalisés également pour conquérir la Saxe... sinon, le jeu se finira sans doute sur un nul, chaque camp gardant ses acquis, Berlin pour les coalisés (7PV) et Dresde/Leipzig (8PV) pour Napoléon.

Une petite question pour finir:
L’armistice est en Q2juin, on commence Q1juin et le coalisé tire sa carte évènement... il obtient une carte qui peut avancer l’armistice. Peut-il la jouer immédiatement, et dans l’affirmative, l’armistice est-elle effective tout de suite ou seulement à la fin du tour? Même question d'ailleurs, pour la reprise des hostilités?

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3342
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#165 Message non lu par Semper Victor »

sinon, le jeu se finira sans doute sur un nul, chaque camp gardant ses acquis, Berlin pour les coalisés (7PV) et Dresde/Leipzig (8PV) pour Napoléon.
Oui le jeu (on parle du scénario 5) a justement été étalonné de cette manière. Pour l'emporter il faut prendre un risque à un moment où à un autre... Pour gagner Napoléon a besoin de sortir de son réduit. Les 7 PV pour Berlin sont là pour cette raison.

Question : que ce serait-il passer si Napoléon avait adopté une stratégie de bétonnage strictement défensive ? A mon avis, un "match nul"

De mon côté les parties jouées ne se sont pas déroulées comme cela, les "Napoléon" n'ayant jamais resistés à la tentation offensive.

Armistice :

Il est écrit dans les règles :

Déclaration de l'Armistice
Lorsque qu'à la fin d'un tour de jeu (Phase D), le marqueur Tour est avancé et rejoint le marqueur Armistice, ce dernier est déclaré immédiatement effectif et prend effet dès le début du tour suivant.

Début du tour suivant = Phase A.

Pour les cartes il est écrit dans les règles :

Les cartes sont tirées en Phase A

Les joueurs peuvent utiliser les cartes d’événements en leur possession à n’importe quel moment des phases B. et C.

Dans ton cas, si tu joues ta carte tirée en Phase A, en phase B ou C, ce n'est qu'en phase D que l'armistice sera déclaré pour être effectif en Phase A du tour suivant.
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
SV57
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 402
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:57
Localisation : environs de Metz

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#166 Message non lu par SV57 »

Ouf, pour la question, on a eu juste, je mets à jour la FAQ.
Oui le jeu (on parle du scénario 5) a justement été étalonné de cette manière. Pour l'emporter il faut prendre un risque à un moment où à un autre... Pour gagner Napoléon a besoin de sortir de son réduit. Les 7 PV pour Berlin sont là pour cette raison.
Sur l'étalonnage du scénario 5, je ne comprends pas trop ta remarque car les conditions de victoire d'origine ne donnent aucun PV aux coalisés pour Berlin (et d'ailleurs aucun PV géographique du tout au départ, Napoléon les ayant tous). A moins d'une modification de règle, Napoléon n'est donc pas tenté de sortir de son réduit.
Question : que ce serait-il passer si Napoléon avait adopté une stratégie de bétonnage strictement défensive ? A mon avis, un "match nul"
Je suis entièrement d'accord... d'où notre décision d'accorder les 7PV aux coalisés pour la possession de Berlin.
De mon côté les parties jouées ne se sont pas déroulées comme cela, les "Napoléon" n'ayant jamais resistés à la tentation offensive.
En l'état actuel de la répartition des PV géographiques, je me demande bien quel but tes Napoléon poursuivaient-ils. :gratte:

J'ai oublié une question:
Une unité à 1PF fait une marche forcée et perd 1PF de traînards. A son tour suivant, est-elle considérée à 0PF et retirée du jeu?

Avatar du membre
Semper Victor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3342
Enregistré le : jeu. 23 déc. 2010 22:52
Localisation : Vanves (mais je suis de Meudon)
Contact :

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#167 Message non lu par Semper Victor »

Ce que je voulais dire c'est que les 7PV pour Berlin incitent Napoléon à y aller pour gagner (au lieu de se contenter d'un nul).

Il est certain que si tu donne 7 PV au Coalisés aussi pour Berlin, cela incite Napoléon encore plus à y aller :mrgreen: Mais cela inciterait aussi les Coalisés à jouer "défensif" sur cette zone en particulier, au détriment du reste, ce qui n'est pas très historique (seule l'armée du Nord, la plus faible des trois, opérait dans cette zone).

Le but de Napoléon était de vaincre les armées ennemies les unes après les autres pour obtenir une paix avantageuse. On pourrait du coup lui attribuer des PV supplémentaires aux PV "normaux" pour de grandes victoires, en lieu et place des PV géographiques (j'y ai pensé). Mais alors tu reviendrais vers moi en me disant que si le joueur Coalisé "bétonne" en refusant le combat, il peut s'assurer le match nul (situation inverse à la précédente). ;)
L'autre but de Napoléon était de maintenir le Royaume de Saxe dans son giron (source d'approvisionnement + le Grand Duché de Varsovie est rattachée au royaume de Saxe + c'est le bouclier de la confédération du Rhin, avec la Bavière, hors carte) d'où l'importance de contrôler Dresde et Leipzig.

Une unité à 0 PF est retirée du jeu (quelqu'en soit la cause).
Modifié en dernier par Semper Victor le ven. 9 mars 2012 19:05, modifié 1 fois.
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal

http://www.fredbey.com

Avatar du membre
SV57
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 402
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:57
Localisation : environs de Metz

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#168 Message non lu par SV57 »

Ce que je voulais dire c'est que les 7PV pour Berlin incitent Napoléon à y aller pour gagner (au lieu de se contenter d'un nul).
Mais, ne gagne-t-il pas de toutes façons même s'il ne va pas chercher Berlin... vu la réparation des PV, je crains que si...

En fait, c'est vraiment sans réfléchir beaucoup (à 1h du mat) qu'on a décidé de finir la campagne comme ça.
Ta réponse va nous aider à mieux cerner la réalité historique et a décidé comment on reprendra.
En tout cas, c'est un plus de connaître la réflexion et les choix qui sont derrière une règle. :clap:

Avatar du membre
Lannes1800
Grognard
Grognard
Messages : 1321
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 17:59
Localisation : Nord

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#169 Message non lu par Lannes1800 »

Une idée pour les lignes de communication et le ravitaillement. Juste pensée, pas testée. A voir si c'est simple, dans l'esprit de l'époque et ajoute un piment au jeu

LdC : Général en chef sans chemin vers sa base logistique (def actuellement dans les règles) : PC/2 (c'est ce qui est fait maintenant)

LdR : toute force supérieure à X PF (X à déterminer selon les connaissances de l'époque) ne pouvant tracer une LdR de 6 (8?) PM vers une forteresse sous contrôle : -1 (2?) au dé au combat. La forteresse doit elle-même pouvoir tracer une LdR vers une autre forteresse sous contrôle et ainsi de suite jusqu'à la base de ravitaillement def dans la LdC.
De plus, il existe 1 (2?) pions "base de ravitaillement" mobile de 6PM (par armée ? pour chaque camp ?) qui peut faire office de forteresse sous contrôle pour la LdR.
Si une force non ravitaillée prend une "base de ravitaillement (qui ne peut reculer après combat) ou une forteresse ennemie, elle retrouve immédiatement son statut ravitaillée.

A voir si c'est convaincant. Je me suis inspiré du jeu PC "Campaigns on the Danub"
En cours de conception : Trautenau & Soor 1866
Edités : Nachod & Skalitz 1866 - La Guerre de 1870 - Sedan 1870, la campagne de l'armée de Châlons - Wissembourg et Spicheren 1870

Avatar du membre
SV57
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 402
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 08:57
Localisation : environs de Metz

Re: Jours de Gloire Campagne 1813

#170 Message non lu par SV57 »

Suite de la campagne complète...
Nous n’avons pu faire que 5 tours, soit 3 tours d'armistice et 2 tours après la reprise des hostilités.

Le corps de Poniatowski et la cavalerie de Kellermann, très mal situés (puisque placés d'office à Zittau) se sont faits prendre de flanc par Blucher et Langeron avec au final une bataille offensive perdue et la disparition complète des 2 unités.

L'armée du Nord, partie de Berlin, a pris Magdebourg, et est descendu vers Weimar... dans le même temps, Klenau et 2 corps autrichiens attaquaient du sud le XII corps placé en couverture au sud de cette ville. Encore une bataille offensive perdue par le français.

Enfin, Napoléon, dans son réduit entre torgau et dresde, a réagi; il a bousculé une cavalerie et mis à mal les corps de Miladorovitch et Constantion (3PV pour le français).

En résumé, beaucoup de mouvements des uns et des autres, plusieurs reconnaissances de cavalerie, 3 batailles... et tout est encore possible (même sans donner de PV aux coalisés pour Berlin ;) ).

En fait, ce qui a tout changé, c'est l'utilisation d'aides de jeu maison pour placer les unités et éviter de les mettre sur la carte... seul apparaissent désormais le verso des chefs ou des marqueurs de force (au choix du joueur).
De cette façon, l'incertitude est beaucoup plus importante et les reco de cavalerie redeviennent intéressantes à faire.
Napoléon ne sait pas s'il a en face de lui une pile avec toute une armée ou un leurre ou une pauvre unité à 2PF, et le coalisé peut donc profiter de ses nombreuses troupes pour le manœuvrer.

Enfin, je pense que pour la suite, on laissera tomber le scénario de campagne complète pour se contenter de la campagne d'automne, qui est à mon avis la plus équilibrée sans être trop courte.
L'armistice, c'est assez chiant, c'est long (1/3 des tours de jeu), c'est plein de règles particulières... pour au final, une situation assez incohérente avec des unités engluées dans les lignes ennemies par l'interdiction de bouger adjacent à un ennemi... mais des PF de renforts qui peuvent passer :hein:

C'était une bonne idée théorique de simuler l’armistice, mais on n'a pas été convaincu par son traitement.

Répondre

Retourner vers « Jour de Gloire (JdG) »