Breakdown Rgt

Règles du forum
Forum réservé exclusivement à la série 'Operational Combat Series'.
- Tout message traitant d'une autre série sera supprimé sans avertissement.
- Pour toute demande de comparaison entre cette série et une autre, merci de poster directement dans "Deuxième Guerre Mondiale"
Message
Auteur
Avatar du membre
Bessieres
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 291
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 19:30
Localisation : Janzé

Breakdown Rgt

#1 Message non lu par Bessieres »

Les amis bonjour.

La règle nous raconte que le counter mix de breakdown (page 42 de la v4.3) n'est généralement pas une limite à la possibilité de détacher des régiments. Il me semble pourtant avoir lu quelque part (et je ne retrouve pas où) que la limite des breakdowns fournis dans un jeu est une contrainte de flexibilité d'une armée. Ai-je rêvé ? Qu'en est-il ? Et notamment sur Smolensk peut-on excéder le pool de brkdwn avec l'Allemand ?

Merci de votre attention.

Arnaud.

Avatar du membre
viking
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2907
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:45
Localisation : Marseille

Re: Breakdown Rgt

#2 Message non lu par viking »

Bessieres a écrit : La règle nous raconte que le counter mix de breakdown (page 42 de la v4.3) n'est généralement pas une limite à la possibilité de détacher des régiments. Il me semble pourtant avoir lu quelque part (et je ne retrouve pas où) que la limite des breakdowns fournis dans un jeu est une contrainte de flexibilité d'une armée. Ai-je rêvé ? Qu'en est-il ?
Non, tu n'a pas rêvé :cool:
C'est une des nombreuses lubies de "mon ami", qu'il avait introduit dans les règles particulières d'un jeu ( je ne sais plus lequel ? :siffle: ).
C'est une de ses méthodes : si personne ne dit rien, il la met ensuite dans la règle de base.

Là, c'était tellement gros, que les joueurs américains qui pratiquent le jeu depuis une vingtaine d'années ont dû lui tomber dessus, et il n'a plus renouvelé cette brillante idée. Car quelle peut être la raison qui empêcherait un officier de détacher un régiment de sa division ? :gratte:
Nous ne l'avons d'ailleurs jamais appliqué.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.

Avatar du membre
Bessieres
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 291
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 19:30
Localisation : Janzé

Re: Breakdown Rgt

#3 Message non lu par Bessieres »

Merci Viking.

Me voilà rassuré ! (pas sur les compétences de ton ami, bien entendu)

Arnaud.

Avatar du membre
Sandro
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 400
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 14:08
Localisation : Belfort

Re: Breakdown Rgt

#4 Message non lu par Sandro »

Je profite honteusement de ce thread pour poser une question qui me tarabuste: pourquoi a-t-on dans OCS des divisions d'infanterie ET des "breakdown rgt" et pas les divisions (je pense aux unités allemandes, US et anglaises) déja divisées en régiment/brigade bien identifiés ?
Ces "breakdown" sont quand même (à mon sens) fades car interchangeable. Ça ne multiplierait pas les pions car les "breakdown" seraient remplacés par ces régiments et on y gagnerait en authenticité.

une 20-4-3 allemande serait remplacée par 2*7-4-3 plus 1*6-4-3 ou alors par 3*6-4-3 plus un 2-4-3 (bataillon du génie par exemple).
Vous noterez que je simplifie sans prendre en compte l'artillerie divisionnaire que l'on peut imaginer intégrée dans les régiments/kampgruppe ci-dessus.

Peut-être que les gens qui ont bossés sur des modules (je pense à István a Király) et/ou qui sont des maitres Jedi d'OCS ont une réponse ?
mes jeux et ceux que je veux

sur la table: Hungarian Rhapsody (OCS, MMP)

Avatar du membre
viking
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2907
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 18:45
Localisation : Marseille

Re: Breakdown Rgt

#5 Message non lu par viking »

Sandro a écrit : Ça ne multiplierait pas les pions car les "breakdown" seraient remplacés par ces régiments et on y gagnerait en authenticité.-
Ben si ;)
100 divisions x 3 breakdowns = 300 pions
Et sans vérifier, dans les gros jeux, il y a plus de 100 divisions multi-pas.

Sans parler de la jouabilité : chercher parmi ces centaines de pions, celui dont on a besoin ... :mrgreen:
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.

Avatar du membre
Rafo
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1913
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 08:35
Localisation : Rennes

Re: Breakdown Rgt

#6 Message non lu par Rafo »

J'ai toujours pensé, peut-être à tord, que les break down représentaient également un certain niveau de souplesse et que ce n'était pas un hasard si les soviet en avait toujours proportionnellement moins. Concrètement, à l'échelle d'OCS, il n'y a pas beaucoup de mission qui devrait être confiée à un rgt soviet (c'est à dire souvent moins de 1500 h sans moyens lourds et peu de véhicules). Je ne suis pas pour augmenter leur nombre.
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

Avatar du membre
Sandro
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 400
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 14:08
Localisation : Belfort

Re: Breakdown Rgt

#7 Message non lu par Sandro »

viking a écrit :
Sandro a écrit : Ça ne multiplierait pas les pions car les "breakdown" seraient remplacés par ces régiments et on y gagnerait en authenticité.-
Ben si ;)
100 divisions x 3 breakdowns = 300 pions
Et sans vérifier, dans les gros jeux, il y a plus de 100 divisions multi-pas.

Sans parler de la jouabilité : chercher parmi ces centaines de pions, celui dont on a besoin ... :mrgreen:
Je m'inscrit en faux. Si les breakdown sont remplacés, ils disparaissent des planches et tu peux même te passer des pions divisions ;)
Pour les russes, on peut rester avec le système existant...il y a tellement de divisions...

Quand à chercher un pions parmis des centaines d'autres, tu parles à quelqu'un qui cherche le bon pion quand l'OdB de Second front ou FitE le demande; genre s'il faut transférer la 353eme div, c'est celle là que je cherche (oui je me complique la vie :mrgreen: )
mes jeux et ceux que je veux

sur la table: Hungarian Rhapsody (OCS, MMP)

Avatar du membre
Bessieres
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 291
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 19:30
Localisation : Janzé

Re: Breakdown Rgt

#8 Message non lu par Bessieres »

Sandro a écrit :
viking a écrit :
Sandro a écrit : Ça ne multiplierait pas les pions car les "breakdown" seraient remplacés par ces régiments et on y gagnerait en authenticité.-
Ben si ;)
100 divisions x 3 breakdowns = 300 pions
Et sans vérifier, dans les gros jeux, il y a plus de 100 divisions multi-pas.

Sans parler de la jouabilité : chercher parmi ces centaines de pions, celui dont on a besoin ... :mrgreen:
Je m'inscrit en faux. Si les breakdown sont remplacés, ils disparaissent des planches et tu peux même te passer des pions divisions ;)
Pour les russes, on peut rester avec le système existant...il y a tellement de divisions...

Quand à chercher un pions parmis des centaines d'autres, tu parles à quelqu'un qui cherche le bon pion quand l'OdB de Second front ou FitE le demande; genre s'il faut transférer la 353eme div, c'est celle là que je cherche (oui je me complique la vie :mrgreen: )
Ben non. Ca marche pas comme ça. Tout le monde ne Brkdwn pas, loin de là, (surtout chez les russes), car ça n'a souvent aucun intérêt. Il n'y a souvent qu'une 40aine de pions de brk pour les Allemands et un peu moins pour les russes, ça dépend des modules et on est loin de 'matchés' les chiffres annoncés dans les postes ci dessus (de l'ordre de 300). Et je ne vois pas du tout ce qu'amènerais à la simulation la multiplication des régiments composants les divisions... Cette décomposition soulèverait alors une autre question : quid des moyens en artillerie de la division ?? (qui sont représentés dans les points de force de la div : 20-4-3 allemand se décompose en 4 4-4-3, les points de force 'manquants' pouvant être considérés comme ceux de l'artillerie.) et qui devrait alors être représentés, ajoutant encore une centaine de pions pour une centaine de divisions..... et on se retrouve à la série Europa ! :) :) :)
De mon point de vue, il n'y à la aucun intérêt.

Tu ne dois pas jouer à OCS souvent, Sandro...

Merci pour ta question.

Arnaud.

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 9051
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: Breakdown Rgt

#9 Message non lu par domi »

Sandro a écrit :Je m'inscrit en faux. Si les breakdown sont remplacés, ils disparaissent des planches et tu peux même te passer des pions divisions ;)
Pour les russes, on peut rester avec le système existant...il y a tellement de divisions...
cela reviendrait à faire un jeu au niveau régiment avec l'empilement inhérent, je en crois pas que ce soit le crédo d'OCS qui est suffisamment "imposant"
faire des breakdown n'est pas la règle dans les modules OCS, il y a des inconvénients à trop user de ce concept, notamment en offensive.
Sandro a écrit : Quand à chercher un pions parmis des centaines d'autres, tu parles à quelqu'un qui cherche le bon pion quand l'OdB de Second front ou FitE le demande; genre s'il faut transférer la 353eme div, c'est celle là que je cherche (oui je me complique la vie :mrgreen: )
j'aime bien trouver le bon numéro de division aussi, mais quand on fait le placement de l'opération Mars, ou autres scénario OCS avec le russe,
une 12.1.1 est une 12.1.1 peu importe son numéro :mrgreen:
je n'ose imaginer avec les numéros de régiments :shock: :hein: :sueur:

maintenant, à chacun sa préférence.
toutefois, je doute que le système OCS change dans ton sens , alors que le système de breakdown régiment simplifie grandement "l'étalement' d'une division.

Avatar du membre
Sandro
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 400
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 14:08
Localisation : Belfort

Re: Breakdown Rgt

#10 Message non lu par Sandro »

domi a écrit : toutefois, je doute que le système OCS change dans ton sens , alors que le système de breakdown régiment simplifie grandement "l'étalement' d'une division.
Ah ben je ne cherche pas à faire changer le système. je me demandais juste pourquoi avoir choisi une voie et pas l'autre.
mes jeux et ceux que je veux

sur la table: Hungarian Rhapsody (OCS, MMP)

Répondre

Retourner vers « Operational Combat Series (OCS) »