ALAMO (SPI/DG, 1995)

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
philippe Butez
Grognard
Grognard
Messages : 451
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

ALAMO (SPI/DG, 1995)

#1 Message non lu par philippe Butez »

Introduction

Je suppose que vous avez tous, ou presque, vu le film de John Wayne, donc je vais faire court. 183 Texans et alliés contre 2200 Mexicains ! Ceux-ci doivent exterminer tous les défenseurs. Le seul espoir des Texans est d'infliger suffisamment de pertes aux Mexicains pour les dissuader de continuer l'assaut.

Il faut s'habituer à la vue en "perspective" qu'offre la carte. Une fois cela fait, cette carte est somme toute assez claire mais sujette à quelques interprétations. Un exemple frappant, l'hex 1106 est en fait 3 hexes "superposés" : un hex au niveau du sol qu'on traverse pour aller de 1107 à 1105 et qui est "caché" par le bâtiment en perspective. Et ce bâtiment est en fait une plate-forme en bois surélevée, donc il y a aussi un espace en dessous ! Bon je pinaille, l'assaut est tellement rapide que ce genre de problème ne se pose pas vraiment au cours de la partie... Au pire une bonne discussion entre joueurs s'imposera pour trancher.

J'ai joué cette partie en solo avec les 2 règles optionnelles qui favorisent les Texans : "Kentucky rifles" et "Ferocious counterattacks". J'ai aussi utilisé le déploiement historique mexicain, ce qui avantage encore un peu le camp texan qui sait d'où viennent les menaces.
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

philippe Butez
Grognard
Grognard
Messages : 451
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#2 Message non lu par philippe Butez »

TOUR 1

Le tir initial des Texans est dévastateur : un tiers des unités mexicaines est éliminé d'office, mais ce n'est pas assez pour les dissuader de partir à l'assaut. Les Mexicains restants n'arrivent pas à prendre pied sur les remparts (encore que remparts soit un bien grand mot). Leurs tirs déclenchent en outre des contre-attaques meurtrières, en particulier de la part de Crockett qui fait merveille !

Seul un groupe de 10 Texans est submergé au corps à corps sur le mur sud. Malheureusement ils gardaient une porte dans la muraille, il va falloir empêcher les assaillants de passer. Ci-dessous une vue de la situation sur le mur nord, on voit que la menace est contenue (Crockett est à l'angle, en haut).
Image
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

philippe Butez
Grognard
Grognard
Messages : 451
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#3 Message non lu par philippe Butez »

TOUR 2

La trentaine de Texans qui tenait le mur est du cimetière se rabattent pour défendre le mur nord du même cimetière face aux Mexicains qui traversent l'enclos à bétail. 20 autres partent pour bloquer la porte sud. Les tirs font un nouveau carnage d'infortunés Mexicains (encore 7 pions).

La plupart des Mexicains sont trop éprouvés pour escalader les murs, le seul corps à corps a lieu au sud. C'est un échec : la porte ne peut être franchie. Dépité, le Commandant Morales fait retourner un canon de 7 livres contre ses anciens propriétaires dans l'espoir de créer une brèche. Dans la précipitation, les nouveaux servants n'ont pas réalisé que la pièce était chargée avec des clous et des morceaux de fers à cheval. Ce shrapnel improvisé est sans effet sur le mur.

Dans le cimetière, 2 volontaires anglais sont tués mais à part ça le tir mexicain est inefficace dans ce secteur. Par contre, sur le mur nord, la présence du Général Cos fait la différence : 9 volontaires new-yorkais sont tués.

Vue d'ensemble. Le cimetière est en haut. A droite on voit la tentative mexicaine de forcer la porte du mur sud.
Image
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

Avatar du membre
Biobytes
Grognard
Grognard
Messages : 1035
Enregistré le : dim. 28 août 2011 18:07
Localisation : Normandie

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#4 Message non lu par Biobytes »

Bonsoir,

Intéressant ce compte-rendu sur une version que je ne connais pas. :)
J'ai ce jeu dans ma collection
https://boardgamegeek.com/boardgame/436 ... ttle-alamo

Je suis donc avec intérêt
Sur la table en ce moment ou envies: Jours de Gloire (VV), Pacific War (VG), ASL (MMP+AH), Gulf Strike (VG)

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4920
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#5 Message non lu par ulzana »

Un bon jeu, malgré des pions peu représentatifs.
Peut être finalement, le jeu le plus correct sur Alamo.

philippe Butez
Grognard
Grognard
Messages : 451
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#6 Message non lu par philippe Butez »

Epilogue

Quoi, déjà ? Ben oui... J'espère ne pas décevoir mes amis lecteurs, mais c'est bien une victoire texane au tour 2. La preuve en image :
Image

Une sorte de seuil de démoralisation est atteint avec 410 Mexicains tués ou blessés (il en fallait 350 au tour 1, 400 au tour 2). Les Mexicains se retirent...

On peut en rester là, mais, "pour voir", je teste une table optionnelle de "continuation du siège". 2D6 = 7 => L'armée mexicaine se réorganise et bombarde Alamo jusqu'à obtenir de nombreuses brèches. Une 2ème assaut réussit, mais l'armée mexicaine est trop éprouvée pour poursuivre l'invasion du Texas.
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

philippe Butez
Grognard
Grognard
Messages : 451
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:48
Localisation : environs de Lille

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#7 Message non lu par philippe Butez »

Analyse

Evidemment, mes options de départ ont outrageusement favorisé les défenseurs. J'aurais mieux fait, après le placement texan, de déterminer les zones d'arrivée mexicaines de façon aléatoire avec un D6. Ca tombe bien, il y a 6 zones. Ca aurait forcé le Texan à construire une autre défense.

Néanmoins, on sent bien que dès que les Mexicains mettent un pied en haut des murs, ou bloquent les Texans en ZOC (interdisant le tir), l'issue du jeu ne fait guère de doute : même pour Crockett, une mêlée à un contre 8, hein...

Comme j'en ai souvent l'habitude, je trouve que les règles ne sont pas assez bien organisées, mais ce jeu garde à mon avis une très bonne rejouabilité, même en solo.
Modifié en dernier par philippe Butez le lun. 9 mai 2022 19:03, modifié 1 fois.
"il vaut mieux lever le coude que baisser les bras"

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4920
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#8 Message non lu par ulzana »

Merci Philippe pour ce CR.
:clap:

Avatar du membre
Zorngottes
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4123
Enregistré le : ven. 17 mars 2017 08:22

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#9 Message non lu par Zorngottes »

Original en effet, merci pour le CR :clap:
Falling isn't flying,
Floating isn't infinite. :zik2:

Avatar du membre
bonzillou
Critical hit
Critical hit
Messages : 4137
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 21:24
Localisation : Talence (33)
Contact :

Re: ALAMO (SPI/DG, 1995)

#10 Message non lu par bonzillou »

Si quelqu'un est intéressé j'ai ce jeu en boîte unpunched qui est prêt à partir vers de nouveaux horizons. MP! ;)

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »