[CR] Next War : Vietnam

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#91 Message non lu par Faxo »

Suite du tour 5


8) Premiers ravitaillements
3 brigades chinoises sont encore sans ravitaillement. 3 points de supply sont donc utilisés pour tenter un ravitaillement de fortune. Mais, étrangement, seule la plus éloignée pourra être temporairement ravitaillée.

9) Mouvement et combat (Joueur en initiative)
a. Mouvement
Du coup, la situation semble se compliquer pour le chinois.
Si les 2 brigades de marines vont naturellement aller renforcer celles déjà présentes dans les iles, du fait de la présence de plus en plus hostile des voisins, et si le 71ème corps, arrivé en renfort du nord, va accentuer l’effort vers la prise de la capitale, les autres éléments, chahutés par la contre-offensive vietnamienne, n’ont plus l’élan nécessaire pour appliquer le plan prévu pour ce début de 3ème semaine, à savoir le dégagement des unités de Hai Phong vers la capitale et la réduction de la poche de Bac Giang.

En effet, l’arrivée du 3ème corps vietnamien, couplé au bombardement massif de ces derniers jours, ont englué les 3 brigades dans les marais près de la ville portuaire et cloué les autres sur leurs positions étirées. Ainsi, l’étau devant se resserrer sur Hanoi se transforme en tentative de désencerclement avec trop peu d’unités disponibles en renfort, déjà engagées pour nettoyer et protéger les axes de communications et ravitaillements.

Dès lors, à part l’arrivée de 3 brigades, postés en renfort à l’arrière, pour attaquer la 301ème division de Hanoi, toutes les autres restent sur les positions péniblement atteintes.
Le 71ème corps progresse jusqu’au village de Lao Cai tenu par des éléments de la force de défense populaire locale.

La 1ère task force, composée d’un groupe d’action de surface de combat et d’un porte-avion, quitte le littoral vietnamien pour le golfe du Tonkin, alors que la 2ème, partie de Chine avec un groupe amphibie embarquant les 2 brigades de marines et du 2ème porte-avion, se dirige vers les îles Paracels.

b. Combat
Deux brigades d’infanterie mécanisées chinoises du nouveau corps venu en renfort, appuyées par son QG et artillerie, enlèvent facilement le village de Lao Cai et commencent à le nettoyer.
A l’opposé, les faubourgs de la ville portuaire et notamment son aérodrome, sont attaquées par les troupes isolées qui tentent de se dégager de l’étau du 3ème corps vietnamien arrivé dans leur dos. Faiblement défendue par des troupes miliciennes, l’aérodrome est rapidement investi par les restes de la 5ème brigade qui, échappant temporairement à la pression ennemie, parviennent à passer le fleuve et commencent à nettoyer la zone.

De l’autre côté des marais, près du village de Bac Giang, où s’est aventurée la division de Hanoi, une énorme bataille rangée les opposent, en terrain plat, à quatre brigades mécanisées (même si deux d’entre elles sont fortement amoindries), appuyées par leur QG et artillerie.
Et le ciel n’est pas en reste puisque deux escadrons de SU-30MMkk2 et J-10, escortant des JH-7, venu faire l’appui-feu, s’en prennent à des JAS-39 thaïlandais et F16 indonésiens escortant leur compatriotes sur SU-35.

AAR Next War Vietnam partie 1_50.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_50.jpg (28.93 Kio) Vu 506 fois

Le pilote du SU-30, plus expérimenté, prends l’avantage sur le JAS-39 mais sans le toucher, alors que ce dernier réussi à l’obliger à rentrer à sa base ! L’autre duel ne donne d’abord aucun résultat probant, jusqu’à l’engagement qui voit le F-16 endommager son rival. Ce dernier préfère rompre mais le JAS-39 l’abat avant qu’il n’ait pu s’échapper !

Néanmoins, les JH-7 en profitent pour mener à bien leurs missions d’appui-feu, tout comme leurs adversaires Soukhoï 35. Et comme si ça ne suffisait pas, des essaims d’hélicoptères Zhi-10 et Mi-24 viennent en renfort.

Mais tout cela ne suffit pas à renverser la situation au sol qui voit les troupes chinoises repousser à 2 contre 1 la division de Hanoi, qui se voit refoulée de l’autre coté du fleuve, laissant le bataillon de marine isolé dans le village de Bac Giang. Celui-ci ne survit d’ailleurs pas à l’attaque de la 123ème brigade du 75ème corps venu depuis Thai Nguyen pour les déloger.


c. Réaction d’élite adverse
d. Exploitation
Le 71ème corps fonce à bride rabattu vers la capitale et ceux ne sont pas les forces locales d’opposions du village Bao Ha qui arriveront à les stopper.


e. Combat après exploitation
f. Mouvement de réaction
3 tasks forces alliées (Indonésienne, thaïlandaise et vietnamienne) s’approchent des iles Spratly dans l’optique de s’assurer du contrôle maritime pour un futur d’un débarquement massif qui impliquerait 2 brigades et un bataillon de blindés de marines Indonésiennes, appuyé par des hélicoptères Apache AH-64.

Malgré la présence d’une task force ennemie, ils arrivent à pénétrer la zone mais sont détectés par les chinois sauf la task force indonésienne.
De leur côté, le 3ème corps vietnamien profite du recul adverse pour accentuer la pression sur les éléments isolés et cloués par les précédents bombardements.


g. Combat réaction
A 2 contre 1, ils arrivent à repousser les 2 brigades mécanisées, déjà bien secouées par les bombardements, hors de Hai Duong et même au-delà du fleuve, ce qui provoque, par là même, de nombreuses pertes à la 92ème brigade chinoise. Ainsi, 2 brigades se retrouvent complètement encerclées !

La 86ème subie de plein fouet une attaque massive de 3 brigades blindées venant de tous les côtés, appuyée par une division d’infanterie. Mais, bien retranchée dans la ville de Hung Yen et suite à une mauvaise coordination des attaquants multi-formations interarmes, les défenseurs, arrivent non seulement à tenir, malgré de nombreuses pertes, mais réussissent à en infliger d’équivalentes à la dernière brigade complète de blindés vietnamiens !

Enfin, la 320ème brigade d’infanterie du 3ème corps rattrape la 5ème brigade chinoise, qui avait passé le fleuve, et arrivent à la supprimer, aidée de la 306ème du 2ème corps défendant la ville portuaire. L’aérodrome ne sera pas pris.


10) Deuxième frappe aérienne
Tous les avions disponibles ayant déjà été affecté à des missions d’appui au sol et les QG/artilleries ayant fait de même, aucune frappe supplémentaire n’est à déplorer.


11) 2ème approvisionnement
Suite à l’avancée volontairement rapide du 71ème corps vers la capitale, la logistique a du mal à suivre et, bien qu’un dépôt soit en cours de déploiement, de nombreuses unités se retrouvent momentanément sans ravitaillement.

AAR Next War Vietnam partie 1_51bis.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_51bis.jpg (175.86 Kio) Vu 506 fois

12) Mouvements et combats basiques
a. Joueur ayant l’initiative
Une deuxième task force chinoise atteint la zone des iles Spartly avec les renforts de marines. Ce qui fait 2 groupes de surfaces avec un porte avion face aux deux groupes adverses. Alors qu’un autre binôme porte-avion et groupe de surface va protéger les autres iles Paracels. La Chine n’entend pas céder ses nouvelles conquêtes aussi facilement !

Les 86ème et 91ème brigades chinoises prises au piège et affaiblies après leur attaque contre les blindés adverses, tentent une manœuvre audacieuse : plutôt que de tenter un passage en force illusoire, elles abandonnent subitement de nuit la ville Hung Yen (pourtant chèrement acquise) et s’échappent par un pont en plein cœur vietnamien ! Ces derniers n’ont rien vu venir et s’alarment d’une possible prise de la ville de Phu Ly, voir de l’attaque d’une unité de ravitaillement mobile plus au sud ou des faubourgs d’Hanoi, mais c’est en fait un aérodrome plus éloigné qui est visé, avec l’espoir d’être ravitaillé Si la ville de Viet Tri est prise dans les jours qui suivent.

Le QG du 81ème vient en renfort des 2 autres brigades encerclées en s’approchant du fleuve rouge afin de construire un pont qui permettrait de créer une échappatoire.


b. Réaction de l’autre joueur
La défense de Hanoi se réorganise pour, à la fois renforcer le secteur intramuros mais également reprendre la ville de Hung Yen, abandonnée la veille. La pression est même portée sur les troupes piégées entre la capitale et la ville portuaire. Des échanges nourris augmentent l’attrition des deux côtés et finissent par éliminer la 34ème brigade chinoise.

Les deux divisions basées Yen Bai prennent en tenaille les brigades s’étant échappées de Yung Yen alors qu’elles tentaient de reprendre leur souffle près d’un aérodrome, menaçant les arrières de la capitale. Cependant celles-ci résistent et réussissent même à infliger des pertes conséquentes à leurs adversaires situées dans les marécages !

N’ayant pas été détecté, le groupe de surface naval chinois et le porte-avion Shandong, appuyé par la première task force, surprend la flotte adverse et atteints des bâtiments malaysiens ainsi que les 2 tasks force vietnamiennes. Mais ceux-ci répondent en force et arrivent à couler les navires embarquant les marines ! (+9 pts de victoire !). La première véritable bataille navale tourne au camouflet pour les chinois : le Momentum semble changer !

AAR Next War Vietnam partie 1_52.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_52.jpg (161.05 Kio) Vu 506 fois

Mais, évacuer la zone signifierait laisser libre court à un débarquement en force, ce que ne peut se résoudre les chinois qui peuvent malgré tout encore bénéficier après renfort de 3 tasks forces intactes contre 4 adverses, certes, mais dont un seul reste complet.

Néanmoins, les alliées, sans doute grisé par ce tour de force, pensent que la marine chinoise n’est finalement pas aussi puissante que prévue et, malgré le risque de voir ses propres navires déjà endommagés sombrer suite à des bombardements ou lors d’un futur engagement, préfèrent rester à patrouiller dans la zone, espérant prendre le dessus et permettre un débarquement prochain.
Enfin, le contingent thaïlandais, composé de deux divisions d’infanterie et une blindée, arrive dans la petite localité de Ninh Binh, à quelques jours de la capitale.


13) Isolation, reddition
Grace à l’action du génie du 81ème corps, le pont construit permet de rompre l’encerclement de la brigade chinoise près de la ville portuaire. Et, l’arrivée à Thai Nguyen d’une unité logistique mobile empêche le fraichement arrivé 71ème corps d’être isolé à son tour.

Seules les 2 brigades rescapés de l’enfer de Hung Yen et embarqués dans une folle échappée en territoire ennemi, sont réellement isolés, avec 2 divisions adverses les empêchant de rejoindre les leurs. Résignées et affaiblies, en manque de nourriture et de munitions, elles en sont réduites à tenter de nettoyer l’aérodrome où elles se sont réfugiées, en espérant tenir jusqu’aux renforts.


14) Réorganisation
Les forces aériennes US, basées au japon ou dans l’ile de Guam, n’ont pas assez de rayon d’action pour peser sur le conflit. Et les bombardiers, seuls capables d’atteindre leurs objectifs sont voués à l’échec sans supériorité aérienne préalable comme l’a montré la précédente tentative malheureuse. C’est pourquoi, il a été décidé de les réaffecter en Thaïlande, les Philippines étant toujours neutre à ce stade. De là, elles pourront atteindre, soit les iles Spratly ou Paracels, soit le directement le Vietnam.

Le nettoyage du village de Bac Giang se passe mal et la brigade doit essuyer de nombreuses escarmouches et embuscades d’insurgés dont le nombre et la détermination ne cessent de croitre. La 123ème brigade est en difficulté et doit demander du renfort ! Il en est exactement de même pour le village voisin de Song Cong, qui continue à résister depuis bientôt une semaine entière.

En revanche, les unités chinoises enfoncées dans le territoire ennemi arrivent à nettoyer l’aérodrome et commencent, tant bien que mal, à s’y retrancher. Les villages de Lao Cai et Phu Tho également nettoyés par le 71ème corps alors que celui de Bai Ha résiste grâce à une résistance farouche


15) Renforcement et remplacement
a. Renforcement
Le 4ème corps vietnamien arrive par la route du Sud et comprend classiquement 3 divisions d’infanterie, appuyée par une division blindée et son QG.
La résistance s’organise et continue de renforcer surtout les abords de la capitale mais également d’autres localités plus éloignées mais permettant de sécuriser des nœuds de communications.
La fameuse 82ème airborne arrive à Guam.
2 escadrons de J16 et un autre de J10 arrivent en renfort côté chinois.
Les Philippines restent toujours neutres.


b. Remplacement
Les vietnamiens reçoivent 2 points, les US leur 1er point et les chinois passent à 3 pts (Soit 6 avec les 3 stockés depuis le début).
La division de Hanoi se renforce ainsi que la 10ème du 3er corps, permettant de consolider le ventre mou de la défense situé autour de Hai Duong.
De leur côté, les chinois renforcent la 124ème brigade du 81ème corps dans le même secteur, preuve de l’importance stratégique de cette zone pour les deux belligérants. Malheureusement pour eux, aucune autre unité ne peut être renforcée du fait de la proximité des combats, des zones à nettoyer ou de leur isolement.
Les américains ne peuvent malheureusement pas compenser la perte des bombardiers B52.

16) Détermination de victoire
Les chinois exhortent pour la deuxième fois les vietnamiens à la reddition mais sans succès. Bien que l’envahisseur soit maintenant à la porte de la capitale, avec même des brigades infiltrées dans leurs arrières, ces derniers semblent voir le Momentum changer avec les premiers revers et signes d’essoufflements, alors même que la résistance et de nombreux renforts arrivent de toutes part, y compris des pays alliés. [121 pts de victoire pour les chinois contre 31, cela donne pour la 2ème fois une chance de victoire automatique avec cette fois en base 4 chances sur 10 de l’emporter mais avec toujours le malus de 3 car les hexagones de Hanoi sont toujours contrôlés par les vietnamiens. Un 5 au dé leur enlève tout espoir pour cette fois]


[/color]
Modifié en dernier par Faxo le mar. 3 mai 2022 21:19, modifié 1 fois.
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#92 Message non lu par Faxo »

AAR Next War Vietnam partie 1_53.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_53.jpg (172.58 Kio) Vu 504 fois
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#93 Message non lu par Faxo »


Tour 6
Les chinois n’ont maintenant plus que deux options pour arriver à leur fin. Soit attaquer en force afin de tenter de pénétrer dans les faubourgs de la capitale et provoquer la chute du pays, soit jouer la montre et espérer pourvoir l’emporter à l’usure. Mais, dans les deux cas, il faudra s’assurer de conserver l’ascendant sur l’adversaire, ce qui risque d’être compliqué s’ils venaient à perdre le contrôle des deux îles. D’autan plus que leurs troupes commencent à souffrir de l’attrition alors celles des alliés se renforcent.

1) La météo
Le beau temps continue.

2) L’initiative
Les alliées finissent par avoir l’initiative ! [19 pts gagnés soit supérieur à 13 contre 11 seulement pour le chinois]

3) Détection électronique
Les chinois arrivent à détecter 2 des 3 QG se trouvant dans la capitale alors les alliés repèrent les artilleries de tous les corps adverses, sauf celui du 81ème et seulement les 2 QG du 81ème et 75ème.

4) Forces Opérationnelles Spéciales (Joueur en initiative)
2 unités spéciales dont une US tentent de détecter l’unité logistique mobile (MSU) positionnée à la lisière de la jungle et servant de nœud à toute la partie sud des troupes chinoises, dans l’espoir de la neutraliser plus tard par des frappes aériennes. C’est la vietnamienne qui arrive à la localiser et les 2 s’éloignent sans être repérées.

Les 2 autres unités US arrivent à localier les 2 QG chinois présents dans cette zone sans pertes significatives. Le QG du 75ème est également ciblé.
Des sabotages sont également à signaler dans les installations de défenses et de détections chinoises mais au prix de la perte d’une unité spéciale vietnamienne. Le niveau de défense chinoise est ainsi estimé à 5 et 4 pour la détection contre, respectivement 8 et 7 pour les alliés.

5) Phase navale et aérienne
Les chinois conservent toujours l’avantage dans le ciel grâce à leurs AWACS. Et la déconvenue de ces derniers jours pousse les alliés à rester prudent tant que toutes leurs forces ne seront prêtes à être engagées en même temps. Ainsi les chinois retrouvent leur suprématie d’origine.

Suite aux engagements navals des jours précédents, la zone maritime des iles Spratly est devenue contestée.

6) Forces spéciales (2ème phase)
La dernière unité spéciale disponible arrive à détecter le dernier QG positionné dans la capitale et à s’exfiltrer sans perte.

7) Première frappe aérienne
Les 4 groupes navals chinois envoient 4 missiles de croisière sur les 4 groupes navals averses croisant dans les eaux des iles Spratly. Seul un d’entre s’en sort sans de trop graves dégâts. Mais le groupe naval chinois se trouvant près des îles subit lui aussi de sérieux dégâts à son tour.

Pour la première fois, on assiste à un bombardement massif entre les unités de par et d’autre du fleuve n’épargnant que peu de monde.



AAR Next War Vietnam partie 1_54.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_54.jpg (170.98 Kio) Vu 403 fois

8) Premiers ravitaillements
La 90ème brigade chinoise est finalement ravitaillée par le QG du 81ème grâce au pont construit par le génie. Et la mise en place d’un dépôt à Bac Ninh, en face de la capitale, permet aux unités des 71 & 75ème corps d’être ravitaillées. Seul 3 d’entre elles restent en dehors de la chaine logistique.

Des efforts sont encore faits pour réapprovisionner les 2 brigades pris au piège derrières les lignes ennemies.

9) Mouvement et combat (Joueur en initiative)
Mais le corps thaïlandais profite de ce ravitaillement de fortune pour leur tomber dessus ! Presque encerclées et isolées, les 2 brigades chinoises n’ont aucune chance et la 316ème division, postée en retrait les empêchent de reculer. La 86ème brigade ne s’en relève pas alors que la 91ème résiste envers et contre tout.

La 90ème brigade chinoise, dans les mêmes conditions aux abords de Hai Phong, ne fait pas mieux et disparait sous les assauts de deux divisions du 3ème corps.

Le 4ème corps vietnamien utilise l’autoroute pour venir se poster au-delà du fleuve et venir menacer le dépôt chinois, défendu par 2 brigades mécanisées bien mal en point. Ces derniers sont vite relevés par les brigades ayant été délogés de la zone portuaire qui bien que secouées également, restent efficaces en défense.

Les chinois essayent de colmater les brèches et envoient en renfort des éléments du 75ème corps pour sécuriser les villes encore tenues par la défense. Le génie du QG du 81ème se dépêche de saborder ses ponts avant que l’ennemie ne s’en empare. Pour la première fois du conflit, les chinois basculent en posture défensive sur tous les fronts !

AAR Next War Vietnam partie 1_55.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_55.jpg (167.25 Kio) Vu 403 fois

10) Deuxième frappe aérienne
Des J16 escortés de J11 tentent d’atteindre la grosse division de Hanoi mais doivent rebrousser chemin devant la forte opposition anti-aérienne.
D’autres bombardiers H6 arrivent en revanche à accrocher les toutes fraiches divisions du 4ème corps ayant passé le fleuve mais au prix de quelques pertes.
La 92ème brigade du 83ème corps chinois finit par succomber aux bombardements nourrit de la capitale.
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#94 Message non lu par Faxo »


12) Mouvements et combats basiques
a. Joueur ayant l’initiative
La 91ème brigade chinoise a finalement cessée d’exister suite à son encerclement libérant par là-même le terrain d’aviation.
Le seul évènement naval marquant est le retrait aux ports de toutes les Tasks Forces alliées, fortement touchées ces derniers jours, rendant ainsi toute la zone des Iles aux chinois.

La première Task Force US continue de se renforcer dans le Pacifique avec l’arrivée de 3 bataillons de marines et un de cavalerie blindée soutenu par des d’hélicoptères. Mais pour l’instant, seule la 82ème aéroportée est au complet et opérationnelle et doit attendre l’arrivée de nouveaux navires si elle veut éviter de se faire refouler comme ses alliées quelques jours plus tôt !


b. Réaction de l’autre joueur
De leur côté, les chinois, exsangues, ne font pas beaucoup mieux en recolmatant comme ils le peuvent ce qui tends à devenir une ligne de front dont le fleuve rouge constitue une défense naturelle. Et leur suprématie des mer s’est aussi payée chère avec le seul groupe de combat dont dispose les chinois bien amoché qui doit rentrer au port pour réparations.

13) Isolation, reddition
14) Réorganisation
Bac Giang et Song Cong sont finalement sécurisées. Ce qui n’est en revanche toujours pas le cas du village de Bao Ha près de la frontière du Nord-ouest.
Les deux camps réparent leurs batteries de défense et de détection. [Niveau 8 pour les alliés contre 6 (SAM) et 5 (Détection) pour les chinois]

15) Renforcement et remplacement
a. Renforcement
b. Remplacement
Des éléments de la 91ème brigade chinoise ayant pu fuir de l’encerclement en zone ennemie se reconstituent peu à peu à l’arrière. Des renforts arrivent également pour renforcer les 31ème et 123ème brigades du 75ème corps, très éprouvés par les récents combats.

16) Détermination de victoire
Le relatif statut quo des ces derniers jours n’amène pas plus les vietnamiens au bord de la rupture d’autant plus que la situation semble se figer des deux côtés du fleuve. La population soutient encore massivement son armée et l’élan nationaliste du pays semble renforcer cet esprit combatif.


[12 pts pour les alliés contre 10 pour les chinois ce qui porte le total à 131 pts contre 43 soit toujours une différence supérieure à 80 pts. Il y a toujours 4 chances sur 10 d’avoir une victoire automatique mais avec toujours un DRM de -3 car aucune des 3 cases d’Hanoi n’est tombé à l’ennemie. Soit 10% que le 6 au dé invalide]

AAR Next War Vietnam partie 1_56.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_56.jpg (173.49 Kio) Vu 338 fois
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 9365
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: [CR] Next War : Vietnam

#95 Message non lu par domi »

superbe CR
cela semble cuit pour le Chinois qui a peu de chance de prendre Hanoi ou Haiphong.
au vu du Drm d'Hanoi pour la reddition, il aurait sans doute été préférable pour le Chinois de concentrer ses troupes pour encercler et capturer Hanoi

Avatar du membre
Biobytes
Grognard
Grognard
Messages : 1035
Enregistré le : dim. 28 août 2011 18:07
Localisation : Normandie

Re: [CR] Next War : Vietnam

#96 Message non lu par Biobytes »

Bonsoir,
domi a écrit : mar. 31 mai 2022 19:53 superbe CR
+1.
C'est vrai que la résistance de l'armée Vietnamienne est à la hauteur de sa réputation. Les Chinois n'ont pas tiré les leçons du passé ;)
Sur la table en ce moment ou envies: Jours de Gloire (VV), Pacific War (VG), ASL (MMP+AH), Gulf Strike (VG)

Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#97 Message non lu par Faxo »

Merci à vous deux pour vos encouragements.
domi a écrit : mar. 31 mai 2022 19:53 superbe CR
cela semble cuit pour le Chinois qui a peu de chance de prendre Hanoi ou Haiphong.
au vu du Drm d'Hanoi pour la reddition, il aurait sans doute été préférable pour le Chinois de concentrer ses troupes pour encercler et capturer Hanoi
Je pense que dans ce scénario, il ne faut pas tirer de conclusions hâtives. Il y a encore peu, on pensait exactement l'inverse et on ne voyait pas comment les vietnamiens auraient pu se tirer d'affaire.
Si les chinois s'étaient concentrés uniquement sur la capitale, sans tenir les points clés, la résistance auraient eu tôt fait de s'en emparer et de compliquer encore plus la logistique, sans parler d'un risque d'isolement voir à terme d'encerclement.

Biobytes a écrit : mar. 31 mai 2022 20:30 Bonsoir,
domi a écrit : mar. 31 mai 2022 19:53 superbe CR
+1.
C'est vrai que la résistance de l'armée Vietnamienne est à la hauteur de sa réputation. Les Chinois n'ont pas tiré les leçons du passé ;)
C'est vrai qu'elle est comme le roseau, elle plie mais ne se rompt pas. Malgré tout, tant que les Chinois tiennent les 2 îles, ils ont un chance non négligeable de gagner. Car les en déloger ne sera pas facile et l'on se dirigera alors vers une guerre d'attrition où ils ne seront pas forcément les perdants.

Wait and see...
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#98 Message non lu par Faxo »


Après 3 semaines de combats, les chinois doivent se rendre à l’évidence qu’ils sont maintenant entrés dans une guerre d’usure. La prise de la capitale semble maintenant hors de portée, de même que son encerclement.
La résistance acharnée des vietnamiens a, comme par le passé, réussie à stopper l’envahisseur et, en jouant habilement avec la défense naturelle du fleuve rouge, l’a obligé à étirer ses lignes de communications, le fragilisant dans son offensive, l’obligeant même à une imprudente percée en profondeur.
Malgré tout, l’épilogue de cette guerre n’est pas encore écrit car la suprématie aérienne chinoise reste intacte et leurs adversaires ne semblent pas de taille pour les déloger rapidement des îles revendiquées.
Un bras de fer s’annonce entre les deux pays pour savoir qui craquera le premier … à moins que la cavalerie de l’Oncle Sam n’arrive avant !


Tour 7
1) La météo
Pas de changement de météo, un soleil radieux berce ces cieux agités.

2) L’initiative
Pour la première fois nous allons assister à un tour contesté, les alliés ayant échoué d’un cheveu à prendre l’initiative. [12 pts pour 13 requis alors que pour la première fois les chinois ne marquent aucun point]

3) Détection électronique
Les chinois échouent à localiser ne serait-ce que qu’un seul QG adverse et ne peuvent dissimuler à l’ennemi que leur 74ème en lisière de forêt.

4) Forces Opérationnelles Spéciales (Joueur en initiative)
[Pas pendant un tour contesté]

5) Phase navale et aérienne
Une véritable bataille pour la supériorité du ciel s’engage enfin, grâce à l’arrivée massive d’escadrilles alliées et notamment américaines.


AAR Next War Vietnam partie 1_57.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_57.jpg (163.81 Kio) Vu 143 fois

Avec l’avantage de l’AWACS, les chinois restent le chef d’orchestre de ce ballet aérien et décident des engagements. Cela donne le résultat suivant :

AAR Next War Vietnam partie 1_58.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_58.jpg (163.87 Kio) Vu 143 fois

Les 3 escadrilles de chasseurs J20 et J21 furtifs chinois dispersent leurs opposants et endommages même des F16.

De leur côté les F22A américains forcent une escadrille de Su-30MKk2 à avorter leur mission suite à des pertes et détruisent même une escadrille complète de J7 ! En revanche, une escadrille de F22A n’arrive pas à prendre le dessus sur des J11 et préfère abandonner avant d’entamer un combat rapproché.

Les J11 réduisent des Su-30 vietnamiens et malaisiens et repoussent des JAS-39 thaïlandais, contre une seule de leur escadrille devant rebrousser chemin.
Une confrontation entre F16 indonésiens et Su-30MKk2 voit les premiers subir des pertes mais obligent les seconds à rentrer à leur base également.

Un Su-35 chinois prend le dessus sur un Mig 29 malaisien qui doit rentrer.
Un F16 Indonésien arrive à faire fuir un J10 adverse.
Un Su-22 vietnamien pris pour cible par un J10 arrive à s’enfuir sans dégât, malgré une infériorité flagrante, alors qu’une autre escadrille de Su-22 subit des pertes et doit s’incliner devant des J8. Même punition pour des F5 thaïlandais.
Une escadrille de F15C américains engage des J10. Ces derniers, malgré le renfort de J8, ne font pas le poids et doivent décrocher en y laissant quelques plumes.
En revanche, une belle opportunité de faire un carton sur de J7 pris en chasse par des F15C américains s’évanouit quand ces derniers loupent leur approche et se font repérer sans pouvoir les poursuivre.

AAR Next War Vietnam partie 1_59.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_59.jpg (53.55 Kio) Vu 143 fois

Au final, le résultat reste toujours en faveur des chinois mais l’écart se resserre et passe de suprématie à un simple avantage [limité à 15 hexagones de détection aérienne d’une base amie]


[/color]
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#99 Message non lu par Faxo »


AAR Next War Vietnam partie 1_60.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_60.jpg (47.58 Kio) Vu 136 fois

Coté maritime, suite la victoire chinoise dans la mer du sud, toutes les zones des îles sont sous contrôle chinois.

6) Forces spéciales (2ème phase)
Les 2 seules forces spéciales chinoises encore disponibles sont envoyées pour reconnaitre le QG du corps thaïlandais et le déniche finalement dans des marais aux abords de la capitale. Le second est pressenti pour éliminer l’unité logistique mobile détectée plus tôt par une reconnaissance aérienne. Mais la mission est éventée. En revanche, ils arrivent tous à revenir sain et sauf au bercail.

Coté allié, les américains neutralisent temporairement les batteries chinoises du 75ème corps mais échouent à faire la même chose à son QG et au dépôt logistique situé plus loin. Tous reviennent indemne de leurs missions.

En revanche, seule une batterie de missiles SAM est détruite par les commandos vietnamiens qui subissent la perte d’une unité.

7) Première frappe aérienne
AAR Next War Vietnam partie 1_61.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_61.jpg (87.6 Kio) Vu 136 fois

Les chinois tentent de faire sauter le verrou vietnamien, constitué d’une ligne de défense allant de la ville de Viet Tri jusqu’aux marais près du village de Bac Ninh, en y envoyant tous leurs bombardiers.
La 7ème division du 4ème corps est sévèrement touchée mais des J15 le sont également lorsqu’ils bombardent la 9ème division qui est modérément désorganisée malgré tout.

Les alliés choisissent plutôt d’attaquer les QG détectés et les troupes déjà affaiblies par les précédents bombardements. Mais ce sont les Wild Wessel Missions qui sont les plus efficaces avec une réduction des capacités des sites de détections et de défense au niveau de ceux des sites anti-aériens. [Soit un recul de niveau de 5 à 2 pour les SAM et de 5 à 3 pour la détection alors que les alliés restent à 8 !]

Malgré tout, des B1b américains et leur escortent doivent renoncer à leur mission contre le QG du 83ème corps trop bien défendu car prévenu par les AWACS chinois, qui arrivent à compenser leur carence en détection par ce biais.
En revanche, sans doute leur furtivité, le raid mené par des B2a et leurs escortes de F35 et F22 font un carton dans les rangs du QG du 75ème corps basé à Thai Nguyen, qui n’en mène pas large.
Enfin, des A10c arrivent à réduire la 154ème brigade d’infanterie mécanisée, basée à Bac Ninh, alors que la 124ème, pourtant visée aussi, n’est pas inquiétée.

La 9ème division du 4ème corps vietnamien est détruite entièrement par les puissants bombardements des QG et artilleries placées dans les hauteurs à l’abri dans les bois. Mais la riposte vietnamienne réduit la 124ème brigade mécanisée et détruit entièrement la 154ème brigade. Le QG du 81ème corps chinois est aussi secoué, bien qu’étant protégé dans les hauteurs boisées surplombant Uong Bi.

8) Premiers ravitaillements
A Tuyen Quang, le ravitaillement arrive trop tard pour éviter un début de pénurie mais la logistique s’organise pour permettre de redéployer le dépôt de Bac Ninh, devenu trop exposé, dans la ville occupée. [Le MSU se transforme en dépôt au prix de 2 points de logistique alors que le démantèlement du dépôt fait gagner 2 pts, maintenant la capacité chinoise à 5] Un problème que n’a le vietnamien qui se nourri sur place [Bien que n’ayant plus que 2 points de Supply, il peut toujours utiliser les centres urbains]

9) Mouvement et combat (Joueur en initiative)
[Pas pendant un tour contesté]

10) Deuxième frappe aérienne
[Pas pendant un tour contesté]

11) 2ème approvisionnement
[Pas pendant un tour contesté]

12) Mouvements et combats basiques
a. Joueur ayant l’initiative
AAR Next War Vietnam partie 1_62.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_62.jpg (126.25 Kio) Vu 136 fois
Les 123ème et 160ème brigades mécanisées chinoises quittent Bac Giang pour déloger la 7ème division d’infanterie fragilisée par le barrage d’artillerie précédent. Ils sont appuyés par deux autres brigades venues de Song Cong. Autant dire que la division vietnamienne s’évanouie dans les marécages !

b. Réaction de l’autre joueur



[/color]
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Avatar du membre
Faxo
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 115
Enregistré le : mar. 9 nov. 2021 21:57

Re: [CR] Next War : Vietnam

#100 Message non lu par Faxo »



AAR Next War Vietnam partie 1_63.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_63.jpg (183.84 Kio) Vu 133 fois

Mais, ce faisant, les villages de Bac Ninh et Bac Giang, même renforcé de la 42ème brigade motorisée, se trouvent exposés à une contre-attaque que n’hésitent pas d’effectuer les vietnamiens.
La bataille de Hai Duoung ayant permis de libérer de nombreuses troupes, ces dernières se répartissent entre l’attaque pour la reprise de Bac Giang et la défense de la capitale, renforcée par l’arrivée du 2ème corps thaïlandais.

En prenant position autour du village Bac Giang, les 10ème & 31ème divisions du 3ème corps, dont l’ordre était d’abords d’anéantir la 42ème brigade motorisée et ainsi fragiliser le dispositif adverse en le coupant en deux, se rendent compte que les 2 QG et artilleries adverses positionnées dans les hauteurs boisées, malgré leur puissance de feu et position défensive importante, pourraient être considérablement affaiblies et amenées à reculer ce qui les déstabiliserait encore plus. Mais le haut commandement ne souhaite pas risquer d’affaiblir ses maigres ressources et préfèrent s’en tenir au plan initial.

La deuxième attaque pressentie dans l’autre village par les 2 autres divisions de la 3ème région militaire, appuyée par des unités postées de l’autre côté du fleuve est donc aussi avortée pour se reporter sur la 42ème comme initialement. Seul une victoire sans perte pourrait alors entrainer une tentative risquée pour tenter de détruire la 121ème brigade affaiblie en attaquant de l’autre côté du fleuve appuyé par les nombreuses artilleries.

Mais l’assaut de Bac Giang ne se passe pas comme prévu car un formidable appui feu défensif provenant d’avions Su-35 et d’hélicoptères Zhi10 rétablissent l’équilibre avec un même nombre de pertes de part et d’autre ! La deuxième attaque est donc logiquement annulée.

Pendant ce temps, une première task force américaine, composée d’un groupe de combat et porte-avion accompagné de navires de transport pour un corps complet de marines, se met en route et traverse les îles Mariannes vers la mer des Philippines. Mais il leur faudra encore presque deux semaines pour arriver en vue des navires chinois. Alors que la 82ème aéroportée vient déjà d’arriver en Malaisie.

13) Isolation, reddition
14) Réorganisation

Bao Ha est finalement nettoyée mais le dernier bastion à résister est la base aérienne près du village de Bac Giang.
Les chinois réparent les batteries SAM et site de détection endommagées alors que les vietnamiens augmentent encore l’efficacité des leurs.

15) Renforcement et remplacement
a. Renforcement
Les premiers éléments de la 101ème aéroportée américaine commencent à arriver sur le sol vietnamien en vue d’un futur parachutage en zone ennemie comme ils savent si bien le faire. En revanche, la 82ème sera utilisée pour partir à l’assaut des iles occupées par les chinois.

Un nouveau porte-avion avec des transports de troupes de marines arrivent aussi dans l’océan indien et 6 nouvelles escadrilles arrivent en renfort dans les bases thaïlandaises.
De leur côté, les chinois ne reçoivent que 3 nouvelles escadrilles et un groupe de commandos.

b. Remplacement
Les chinois finissent de renforcer la 91ème et commencent à reconstituer la 86ème, appartenant tous les deux au 83ème corps. [4 pts de remplacement disponibles : 2 pts pour renforcer ou reconstituer une brigade mécanisée. 2 supply points sur les 3 disponibles sont utilisés pour renforcer une escadrille de Su-30MMKk2]

Aidé par le fleuve, les vietnamiens peuvent renforcer des troupes pourtant situées face à l’ennemi. [Pas de renfort ou remplacement dans les ZdC, mais les fleuves les bloquent. 7 pts de disponibles : 3 pour renforcer 3 divisions d’infanteries]. Les américains en profitent pour réparer des F16 de 2 escadrilles. [4 pts de supply utilisées sur les 8 disponibles]

16) Détermination de victoire
Malgré la pression chinoise, les vietnamiens ne se rendent toujours pas.


AAR Next War Vietnam partie 1_64.jpg
AAR Next War Vietnam partie 1_64.jpg (172.23 Kio) Vu 131 fois
"Le vaste monde vous entoure de tous côtés: vous pouvez vous enclore mais vous ne pouvez pas éternellement le tenir en dehors de vos clôtures."

J. R. R. Tolkien

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »