En passant par la Lorraine

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
Avatar du membre
asgard88
Grognard
Grognard
Messages : 1295
Enregistré le : lun. 2 août 2010 16:04
Localisation : Lure

Re: En passant par la Lorraine

#11 Message non lu par asgard88 »

Micke a écrit : ven. 2 juil. 2021 10:29
asgard88 a écrit : ven. 2 juil. 2021 10:17 Ce CR me donne envie de me lancer dans la série. Mais les règles me font peur :confus:
Amulius, dont c'était la 1ere partie s'est contenté de lire le résumé des règles disponibles sur Ludistratège, ainsi que le digest des règles spécifiques de la campagne que j'ai rédigé pour mes partenaires et il s'est lancé. Il s'en est trés bien sorti !
Après je joue souvent en solitaire. C'est vraiment tentant. J'ai regardé sur ludistratège et le résumé est bien fait
Parties :
Vassal: DAK 2, Good strike North(Skype), 1870 VV
Solo : GOSS HANNUT

"Dors quand tu peux , car lorsque tu veux, tu ne peux pas "
"Le Mont Saint-Michel est normand. Si il était breton il se nommerait le Mont Sainte Anne

Avatar du membre
Zorngottes
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3510
Enregistré le : ven. 17 mars 2017 08:22

Re: En passant par la Lorraine

#12 Message non lu par Zorngottes »

Il y a bientôt le module d’initiation qui va sortir, grâce à ça de nouveaux joueurs vont sûrement plonger dans la série.

Micke
Grognard
Grognard
Messages : 1039
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 05:17
Localisation : Paris

Re: En passant par la Lorraine

#13 Message non lu par Micke »

L’avance nord de la IIIeme armée US est assurée par le XXeme corps soutenu sur son aile gauche par le Veme corps appartenant à l’aile sud de la Iere armée US très occupée du côté d’Aix la Chapelle. (Voir GOSS Hurtgen Forest)
A GD3 les premières escarmouches entre la 7eme blindée US, avec de faibles disponibilités en carburant restreignant ses mouvements, et des éléments de la 48eme DI allemande à l’ouest de Thionville ne réussissent pas aux Américains, l’artillerie allemande casse les attaques.
A GD3 la 5eme DB, renforcée par un régiment de la 29eme DI, appartenant à l’aile sud de la Iere armée US pénètre au Luxembourg. L’aile gauche de la VIIeme armée allemande revigorée par la 106eme panzer brigade nouvellement formée recule pas à pas en utilisant des actions retardatrices (marqueurs delay) forçant les Alliés à stopper le mouvement des unités pénétrant dans un hexagone marqué pendant un tour. Dans ce secteur les Allemands redonnent aussi un peu de vigueur à la Panzer Lehr et la 5eme para en rééquipant ces 2 divisions en artillerie, moyens antichars et blindés.


Image

Image

Image

Avatar du membre
asgard88
Grognard
Grognard
Messages : 1295
Enregistré le : lun. 2 août 2010 16:04
Localisation : Lure

Re: En passant par la Lorraine

#14 Message non lu par asgard88 »

Zorngottes a écrit : sam. 3 juil. 2021 13:33 Il y a bisentôt le module d’initiation qui va sortir, grâce à ça de nouveaux joueurs vont sûrement plonger dans la série.
Je lorgne fortement dessus ;)
Parties :
Vassal: DAK 2, Good strike North(Skype), 1870 VV
Solo : GOSS HANNUT

"Dors quand tu peux , car lorsque tu veux, tu ne peux pas "
"Le Mont Saint-Michel est normand. Si il était breton il se nommerait le Mont Sainte Anne

Avatar du membre
Zorngottes
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3510
Enregistré le : ven. 17 mars 2017 08:22

Re: En passant par la Lorraine

#15 Message non lu par Zorngottes »

Pareil pour moi :)

Micke
Grognard
Grognard
Messages : 1039
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 05:17
Localisation : Paris

Re: En passant par la Lorraine

#16 Message non lu par Micke »

A GD4 les restrictions liées à la fatigue des unités lorsqu’elles dépassent de moitié leur capacité de mouvement sont levées. Les Américains en profitent pour accélérer leur tempo.

Image


Image

Premières tentatives de franchissement de la Moselle.

L’une des conditions de victoire du scénario est l’installation d’au moins 3 têtes de pont sur la rive droite de la Moselle ce qui explique les efforts mis par les Américains sur cet objectif.

Dans la nuit de GD3 à GD4 (8 septembre) un bataillon mixte (blindés + chars) de la 4eme DB US tente un coup de main pour prendre un pont intact au sud de Nancy près de Pont Saint-Vincent
(Le «coup de main », écrit comme tel dans les règles américaines, s’il est réussi, permet aux assaillants de traverser un pont par surprise et d’attaquer sans subir les pénalités d’attaque à travers une rivière.(rapport de force divisé par 2) Le « coup de main » a d’autant plus de chance de réussir que les attaquants partent de loin, réalisent l’opération de nuit avec des unités entièrement mécanisées dotées d’un bon niveau technique et que les gardiens du pont sont de piètre qualité)
Les Allemands sont surpris mais le bataillon de la 15eme panzer GD, un vétéran de la campagne d’Italie, réagit. Finalement les Américains sont repoussés. Les Allemands font sauter le pont dès le lendemain.

Image



Image


Dès le matin de GD4, le XIIeme corps US avec sa 80eme DI traverse la Moselle avec 3 bataillons et établit 2 têtes de pont au sud de Pont à Mousson. L’entreprise trop hâtivement montée, avec des moyens insuffisants en génie et artillerie, est écrasée sous les coups de la 3eme Panzer GD alors qu’une première attaque menée avec des bataillons de réserve de piètre qualité de la 553eme DI échoue. Cette Panzer GD, relevée par la 36eme DI, avait été retirée de la ligne de front et mise en réserve pour pallier à tout coup dur. La 3eme Panzer GD taille en pièces un régiment US (3 bataillons). Un seul bataillon réduit à une compagnie repasse la Moselle.

Image



(L’installation d’une tête de pont sur la rive droite de la Moselle est une entreprise qui ne s’improvise pas. Outre les compagnies de génie qui font traverser aux bataillons d’infanterie cette grande rivière, d’autres compagnies de génie sont nécessaires pour construire rapidement des retranchements aux troupes qui ont traversé. D’autres troupes de génie doivent construire immédiatement derrière la tête de pont un pont, seul moyen pour faire traverser des éléments motorisés et des blindés. Un minimum de 2 tours est requis pour lancer un pont. D’autre part il faut déployer suffisamment de moyens d’artillerie pour casser les inévitables contre-attaques allemandes. Pour cette tentative les GI’s manquaient de génie et d’artillerie)

Micke
Grognard
Grognard
Messages : 1039
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 05:17
Localisation : Paris

Re: En passant par la Lorraine

#17 Message non lu par Micke »

Du côté du XXeme corps US, la 90eme DI lance une offensive au nord-ouest de Metz en restant soigneusement en dehors de la portée de l’artillerie des forts de la préfecture mosellane. Par manque de carburant le bataillon de Shermans attaché à la division reste en arrière. Les Allemands de la 559eme DI, retranchés sur les hauteurs avec d’excellents points d’observation, déclenchent des tirs d’artillerie intensifs qui cassent les attaques. Les Américains refluent avec de lourdes pertes. La leçon est retenue, les attaques ultérieures seront organisées avec une compagnie de chars inféodée à chaque bataillon d’infanterie, pour réduire les effets de l’artillerie. Immédiatement au nord la 7eme DB US s’en prend à la 48eme DI allemande, techniquement assez faible. Seule l’expérience du général de la 1ere armée, von Knobelsdorf, évite le pire en organisant pas à pas la retraite de la 48eme DI faisant bénéficier les défenseurs de son bonus en défense.
(Le rapport de force initial entre attaquant et défenseur ne suffit pas à lui seul à évaluer l’issue d’un combat. Différents paramètres font évoluer le rapport de force en faveur de l’attaquant ou du défenseur comme la prise en compte du terrain, des hauteurs, des fortifications, la posture de l’attaquant (Assaut préparé), l’effet des tirs d’artillerie, la présence ou non de génie chez l’attaquant, d’unités adjacentes à l’hexagone attaqué qui soutiennent le défenseur, l’implication des leaders. Une fois le rapport de force final déterminé d’autres modificateurs entrent en ligne de compte comme la technicité des unités en attaque et en défense, la valeur des chars impliqués, le nombre d’unités mises en réserve, l’intégrité régimentaire, l’empilement de certaines unités spécialisées allemandes)

Image

Image

Image

A GD5 les Américains bénéficient d’un point de transport supplémentaire qu’ils consacrent, au détriment de leur approvisionnement en carburant et munitions, à l’arrivée quotidienne de 5 unités de soutien de corps ou d’armée, essentiellement des unités de génie et d’artillerie. La logistique US reste précaire. 2 points de transport sont consacrés à l’acheminement des munitions et un seul point au carburant ce qui permet de ravitailler en fuel une seule division, parfois 2, le carburant allant en priorité à la 7eme DB US. La disponibilité en munition est très limitée rendant les tirs intensifs d’artillerie extrêmement rares. Du côté allemand 6 points de transport sont disponibles répartis par parts égales entre munitions et carburant. Une gestion rigoureuse permet d’accumuler de gros stocks permettant de pallier à toute crise.
Les Américains déclenchent dès le départ une guerre aérienne visant la logistique allemande. A 2 reprises des camions de munitions sont détruits sans entraîner plus qu’une nuisance. Pendant les 4 premiers tours 8 compagnies de Flak avaient été retirées de la carte pour protéger les lignes de ravitaillement. A GD7 les Américains changeront de tactique et utiliseront leurs moyens aériens pour du soutien au sol mais les mauvaises conditions météo empêcheront le plus souvent les avions d’intervenir.

Micke
Grognard
Grognard
Messages : 1039
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 05:17
Localisation : Paris

Re: En passant par la Lorraine

#18 Message non lu par Micke »

A GD5 la 5eme DI du XXeme corps US détruit un bataillon de troupes de remplacement placé en sentinelle sur la rive gauche de la Moselle exactement à la jointure du LXXXeme et XVIIeme panzer corps. La séparation entre les 2 corps allemands est mal couverte. Les Américains en profitent pour installer une tête de pont sur la rive droite à GD6. Les Allemands rameutent des éléments de la 17eme SS, 36eme DI et 3eme PGD mais la coordination des attaques à partir de 2 corps différents n’est pas possible. Les Allemands mènent donc des attaques décousues sur la tête de pont en utilisant leur artillerie soit d’un corps, soit de l’autre. L’artillerie américaine riposte et inflige des pertes sévères à l’unité de reconnaissance de la 17eme SS. Le combat dure toute la journée. Les Américains doivent repasser la Moselle pendant la nuit en ayant perdu l’équivalent de 7 compagnies.

Image


Image

Micke
Grognard
Grognard
Messages : 1039
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 05:17
Localisation : Paris

Re: En passant par la Lorraine

#19 Message non lu par Micke »

Pendant 3 longues journées la 4eme DB US reste l’arme au pied au sud de Nancy, impuissante car incapable, seule, de faire traverser la Moselle à ses chars.

Elle est réactivée à GD6 avec l’arrivée de la 35eme DI US (XIIeme corps) qui se dirige très vite vers le sud de Nancy dans le trou mal couvert subsistant entre les Iere XIXeme armées allemandes. Pendant ce même tour les Allemands font rentrer au sud-est de la carte les 111eme et 112eme panzer brigades, équipées de chars lourds Panther montées par des équipages n’ayant aucune expérience du combat (Rating de niveau 5 ce qui est très bas)

Image


A GD7 le XVeme corps US avec sa 79eme DI monte en ligne sur le bord sud de la carte activant du même coup la XIXeme armée allemande.

Image

A GD8 le XVeme corps US est renforcé par la 2eme DB française. La XIXeme armée allemande n’a pas d’autres choix que de reculer. Une action retardatrice des chars lourds de la 112eme panzer brigade se termine en fiasco pour les Allemand, le niveau d’expérience des Américains faisant la différence malgré la supériorité des blindés allemands.

Image

A GD 8 les Allemands scindent en deux leur Iere armée en activant la 5eme panzer armée dotée de 2 corps blindés : XLVIIeme et LVIIIeme. Le général Manteuffel commande cette nouvelle grande formation. La 21eme panzer, quoiqu’encore très incomplète, et une nouvelle venue la 113eme panzer brigade, constituent l’ossature du LVIIIeme panzer corps. Les Allemands encadrent désormais 2 armées mais leurs moyens pour acheminer fuel et carburant n’augmentent pas pour autant et doivent être répartis entre leurs 2 armées.
Pendant cette journée la 35eme DI US achemine des moyens (génie et artillerie) pour préparer sa traversée en force de la Moselle au sud de Bayon (voir carte) à l’extrémité sud de la zone d’opération du XIIeme corps US. Dans la matinée de GD9 les Américains installent une solide tête de pont sans que la 21eme panzer puisse faire grand-chose, son artillerie et ses chars étant restés en arrière.

Image

Nous continuerons ce narratif à la rentrée de septembre après notre 2eme session sur ce jeu.

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »