Page 7 sur 7

Re: Decisive Victory 1918: Soissons

Posté : mer. 9 juin 2021 10:05
par Zombo
On peut s'intéresser à une bataille du simple fait de son importance historique. C'est, dans le cas du présent jeu, ce qui m'a poussé ( entre autres) à en accepter le développement. On peut aussi s'y intéresser pour le traitement qui en est fait, du point de vue du système de jeu.
Enfin, si les conditions de victoire sont adaptées, toute bataille est un défi, quelle que soit la posture du camp que l'on joue, fusse-t-elle de prime abord manifestement désavantagée et cantonnée à la défensive.

Re: Decisive Victory 1918: Soissons

Posté : mer. 9 juin 2021 10:10
par El Condor
domi a écrit : mar. 8 juin 2021 20:57
El Condor a écrit : mar. 8 juin 2021 08:41 A la rigueur, je le comprends sur des opérations ou des campagnes emblématiques comme Barbarossa, la Normandie ou les Ardennes (tiens, que de la SGM :siffle: ), mais je suis encore plus sceptique sur de la PGM, qui a toujours beaucoup de mal à attirer les joueurs, alors qu'il y a vraiment de très bons jeux, avec des situations très intéressantes.
je pense qu'il faut expliquer aux joueurs ces situations intéressantes, parce que vu d'en haut, c'est pas évident de voir l'objectif d'une bataille/campagne de la 1er GM.
Marne 1918 d'Hexasim me semble plus explicite, mais ce n'est pas la majorité des jeux 1er GM
Pas le cas de la majorité, c'est sûr ; mais de suffisamment pour faire des jeux sympas. L'impasse des tranchées a plombé la réputation de la PGM en termes de situations intéressantes à jouer ; et pourtant, le jeu de Walter prouve qu'on peut faire du dynamique, accessible, tendu et intéressant, avec renversement des rôles attaquant-défenseur, même sur Verdun.
A une autre échelle, Italia, qui poursuit le sillon ouvert par Marne, offre aussi une situation très dynamique et tendue, avec alternance des rôles.